fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Dossier

Travailler avec l’Afrique en 2016
28 janvier 2016

Travailler avec l’Afrique en 2016 : de nouvelles initiatives pour faciliter le commerce

© paulmz-Fotolia.com

Une fois que le contrat de vente d’une marchandise a été signé, il reste à l’expédier et à l’acheminer jusqu’au client final. Une vraie course d’obstacles, même si des efforts réels de réforme ont été entrepris récemment.   Le transport de marchandises vers l’Afrique subsaharienne par voie maritime ne pose pas de problèmes particuliers. Les compagnies maritimes internationales disposent de lignes régulières vers le continent et offrent des capacités substantielles sur les différentes catégories de trafics (conventionnel, conteneurs, etc.). Les ports français sont bien placés. Pour ce qui est d’Haropa (Le Havre, Rouen et Paris), 17 armements assurent des lignes hebdomadaires conteneurisées avec l’Afrique de l’Ouest. Cet ensemble se classe au rang de premier port européen pour les relations conteneurisées avec l’Afrique de l’Ouest et du centre.   Une nouvelle dynamique portuaire Les difficultés commencent à l’arrivée. « La congestion portuaire demeure une réalité en Afrique de l’ouest et du centre », avait ainsi expliqué Yann Alix, délégué général de la fondation Sefacil et spécialiste des transports et de la logistique en Afrique, lors du Carrefour du Journal de la Marine Marchande organisé le 17 avril...

Il vous reste 72% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 17 articles
Travailler avec l’Afrique en 2016 : de nouvelles initiatives pour faciliter le commerce
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Au sommaire de ce dossier :