fbpx

Cameroun

Économie

Informations générales

Population (millions, 2019) (1) : 25,5
Capitale : Yaoundé
Devise : Franc CFA

Indicateurs économiques
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2020 : -2,77 % (estim.) ; 2019 : 3,9 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2019) (2) : 3 730

Sources : (1) FMI. (2) Banque mondiale.

Conjoncture

Situation politique

Le Cameroun est un pays d’Afrique centrale dont la population était estimée à environ 25,9 millions de personnes en 2019. Le Président Paul Biya, au pouvoir depuis le 6 novembre 1982, a été réélu en octobre 2018 pour un nouveau mandat de sept ans. Les élections législatives et municipales, qui devaient initialement se tenir en 2019, ont finalement eu lieu en février 2020. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti présidentiel, a obtenu 152 sièges sur 180 à l’Assemblée nationale et 316 communes sur les 360 dans lesquelles s’est tenu le scrutin.

Le pays est affecté par les agissements de Boko Haram au Nord et par des troubles dans les deux régions de l’Ouest anglophone. Un Grand dialogue national s’est tenu fin 2019 afin d’apaiser ces tensions.

Situation économique

L’économie camerounaise, qui représente plus de 40 % du PIB de la CEMAC, est la plus diversifiée de la région. Elle reste toutefois très dépendante de productions non transformées : hydrocarbures, produits agricoles (cacao, café, coton, huile de palme, etc.), bois, etc. Après une phase de décélération suite à la crise des matières premières de 2014, la croissance de l’économie camerounaise s’était légèrement raffermie en 2018 (4,1 % contre 3,5 % en 2017) avant de ralentir à nouveau en 2019 (3,7 %).

La production pétrolière est depuis de nombreuses années orientée à la baisse. Elle n’atteignait plus que 70 000 barils/jour en 2018. Des espoirs sont néanmoins placés dans la mise en exploitation des réserves de gaz. Un premier gisement de gaz naturel destiné à l’exportation, dont la capacité de production maximale en année pleine est estimée à 35 000 équivalent barils/jour, a été mis en exploitation en mars 2018 au large de Kribi. Un autre projet est actuellement à l’étude mais il ne devrait pas voir le jour avant plusieurs années. L’activité dans le secteur non-pétrolier est restée relativement dynamique malgré la crise mais son rythme de croissance a sensiblement ralenti (3,7 % en 2019 contre 5,3 % en 2016) en raison de la persistance de conditions économiques difficiles (baisse de la commande publique, lenteurs dans le processus d’apurement des arriérés de paiement de l’État, dégradation des conditions sécuritaires et du climat des affaires). La croissance camerounaise a été tirée par l’investissement public, moyennant un endettement en augmentation rapide : la dette publique représentait 40,9 % du PIB en 2019 contre 21,5 % en 2014.

La crise sanitaire mondiale devrait avoir un impact important au Cameroun : le FMI a révisé sa prévision de croissance de 3,8 % à -3,5 % en 2020, contre une moyenne de -3,2 % pour l’Afrique subsaharienne. Le déficit budgétaire se creuserait à 4,5 % du PIB selon la loi finances rectificative adoptée au mois de juin et la balance des paiements, qui aurait dû se retrouver à l’équilibre, afficherait un déficit de 5,7 %. Le Gouvernement a présenté un plan de réponse socio-économique estimé à 479 Mds FCFA sur trois ans, dont 180 Mds en 2020.

Avec un PIB par tête atteignant 1 349 EUR en 2019, le Cameroun est considéré comme un pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. La croissance apparaît peu inclusive : le taux de pauvreté est passé de 39,9 % en 2007 à 37,5 % en 2014 (dernières données disponibles), soit un taux comparable à celui des PMA.

Présence économique française

La présence commerciale française au Cameroun est très diversifiée et est le fait d’environ 200 entreprises, dont près de 130 filiales, le solde représentant des entreprises de droit local appartenant à des ressortissants français. Elle est significative dans l’exploitation pétrolière, l’agro-industrie et le bois, le BTP, la banque, les assurances, les services de transport et de logistique ou encore la distribution. Le stock d’IDE français au Cameroun s’élevait à 853 M EUR en 2019, en baisse de 23 % sur un an. Les exportations françaises vers le Cameroun ont atteint 519,7 M EUR en 2019, soit une hausse de 2,9 % par rapport à 2018.

Source : https://www.tresor.economie.gouv.fr

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2019, Md USD, évolution sur 2018) :
Export : 4,444 (+16,92 %)
Import : 5,651 (-7,78 %) 

Cinq premiers fournisseurs 2017 (avec part de marché) :
1 – Union européenne 30,8 %
2 – Chine 17,2 %
3 – Thaïlande 5,7 %
5 – Nigeria 4,9 %
(Exportations françaises 2019 : 0,520 Md EUR, + 2,95 %) 

Source : OMC et IHS Markit / Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : très élevé, à surveiller très attentivement
Risque client : mauvais, soigner le relationnel

Notes de risque pays

OCDE : 6/7 (octobre 2020)
Euler Hermes : D3 (risque de court terme significatif (novembre 2020)
Coface : pays C ; environnement des affaires D (novembre 2020)
Credendo : court terme : 5/7 ; commercial : C (élevé) ; risque de transfert : 6/7 (novembre 2020).

Environnement des affaires
Classement « Doing Business 2020 » (1) : 167/190 (France : 32e)
Indice de perception de la corruption (2) : 153/180

Sources : (1) Banque mondiale (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Informations disponibles basiques et peu fiables. Institutionnels et milieux d’affaires français implantées localement demeurent la meilleure source.

Moyens de paiement

Monnaie locale
Le franc CFA BEAC (XAF).
Le Cameroun est membre de la zone franc, via la Cemac (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale) dont l’institut d’émission est la BEAC (Banque centrale des États d’Afrique Centrale).

Le franc CFA est rattaché à l’euro, avec une parité garantie par le Trésor français. Mais sa convertibilité et les transferts sont soumis à une réglementation des changes stricte : les transferts de fonds vers l’étranger, notamment, sont autorisés par la BEAC sur justificatif et doivent passer par un intermédiaire agréé (établissements financiers).

Taux de change :
1 XAF = 0,001524 EUR
1 EUR = 655,957 XAF

Meilleure monnaie de facturation des échanges
L’euro.

Conseillés
Selon le montant, virement bancaire s’il y a possibilité de le faire garantir par une lettre de crédit stand-by (SBLC, de plus en plus pratiquée) ou par une couverture d’assurance-crédit, ou crédit documentaire irrévocable et confirmé. Aux États-Unis, la branche Export de l’US Commercial Service recommande très fortement aux exportateurs américains de ne contracter que sur la base d’un crédit documentaire confirmé.

Déconseillés
Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
Le paiement d’avance est très fortement recommandé. Si la transaction se fait par crédit documentaire, ou virement sécurisé, demander un paiement à vue ou à 30 à 60 jours.

Risques de retards de paiement
Les retards sont très fréquents si les opérations ne sont pas sécurisées par une garantie et peuvent aller de 30 à 60 jours, voire plusieurs mois. Ils sont le plus souvent dus à un problème de devises (non-disponibilité au moment du transfert) mais aussi à des problèmes de trésorerie dus à l’insuffisance du soutien bancaire aux PME camerounaises.

Acomptes à la commande
Très fortement recommandés. Veiller à sécuriser le règlement du solde.

Garanties bancaires locales

Il est possible d’en obtenir.
La lettre de crédit stand-by, parfois ouverte en pool, se pratique de plus en plus.

Tribunal compétent en cas de litige

• En principe, tribunal local.
• Pour le droit applicable, le droit local est favorable. Le Cameroun adhère en effet à l’OHADA (Organisation pour l’harmonisation africaine du droit des affaires), un traité qui a permis le développement d’un système harmonisé de droit africain. Il est  à ce jour applicable dans 17 pays d’Afrique. Il offre un cadre juridique clair et précis. De plus en plus de contrats sont soumis à ce droit.
• Une action devant un tribunal français est possible mais l’exécution au Cameroun est longue.

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 129/190

Le conseil du crédit manager

Le pays, comme ses voisins de la zone Cemac (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale) souffre périodiquement des rumeurs d’une dévaluation du franc CFA, rumeur qui reste vive à la suite de la chute des cours du pétrole à partir de 2014, et de la baisse des cours des matières premières en général, qui a fait fondre les réserves de change des pays membres producteurs. Le système bancaire reste fragile, avec pour conséquence des difficultés récurrentes pour faire rentrer des devises au Cameroun. La trésorerie des entreprises en souffre et le risque de non-transfert s’est encore dégradé (noté 6/7 par Credendo). D’ailleurs début mai 2019, le secrétaire général adjoint du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), déclarait à l’Agefi : « depuis le milieu 2018, nous rencontrons de fortes difficultés à nous procurer des devises et depuis quelques mois la situation va de mal en pis ».
Le système bancaire est très fragile et les délais d’exécution des virements hors Cameroun sont parfois anormalement longs. Le comportement payeur des entreprises camerounaises est souvent médiocre. Plus qu’ailleurs, le relationnel est primordial dans les relations d’affaires. De nombreuses difficultés sont signalées dans le recouvrement des créances impayées.
Signe négatif : si l’année dernière on trouvait encore quelques opérations de forfaitage à un an, depuis le début 2020, le pays est en théorie fermé.
Compte tenu des difficultés pour avoir des informations fiables sur les entreprises (attention entre autres aux fausses domiciliations) ceci doit inciter à la prudence dans les transactions et à une grande rigueur dans le suivi des échéances.

Mobilité

Contacts

Les acteurs publics

Business France
Localisation : Ambassade de France au
Cameroun
Immeuble Indigo 4e étage
294 rue Toyota, Bonapriso
BP 513, Douala
Tél. : + 237 33 42 90 62 / 65
https://www.businessfrance.fr
Service économique régional de la DG Trésor
SER de Yaoundé
Pays de la zone de compétence :
Gabon, Sao Tomé-et-Principe, Congo,
Rép. Démocratique du Congo, Rép.
Centrafricaine, Cameroun, Tchad, Guinée
équatoriale.
Tél. : +237 2 22 22 79 70
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/CM

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2020 » de la Banque mondiale, le Cameroun est classé au 186e rang mondial (inchangé par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 202 h. ; coût 983 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (66 h. ; 306 USD).

À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 271 h. ; coût 1 407 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (163 h. ; 849 USD).

Actualités : Cameroun

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.