fbpx

République Tchèque

Économie

Informations pays

Population (millions, 2019) : 10,6
Capitale : Prague
Devise : Couronne tchèque
Décalage horaire avec la France : aucun.
Climat :
Semi-continental, tempéré.
À Prague
• Température moyenne la plus basse en janvier : – 15°C.
• Température moyenne la plus élevée en juillet : +30°.

Indicateur économique :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 2,3 % ; 2018 : 3,2 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2019) (2) : 40 660

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Conjoncture

La République tchèque a enregistré en 2020 la pire récession de son histoire récente (-5,6 %), avec deux vagues de covid-19, au printemps et à l’automne. Toutefois, l’ampleur de cette récession n’est pas aussi forte que celle enregistrée dans plusieurs autres Etats membres de l’UE tels que la France (-8,1 %), l’Italie (-8,9 %) ou encore l’Espagne (-11 %).

Pour 2021, les prévisions restent toutefois particulièrement incertaines car elles sont conditionnées à la campagne de vaccination et à l’évolution de l’épidémie et de ses variants alors même que la République tchèque fait face à une 3e vague. Pour l’heure, les principales prévisions tablent sur une croissance comprise entre 2,2 et 3,2 % pour cette année, sous l’hypothèse d’un retour modéré de la croissance au 2e trimestre, puis d’une reprise plus visible au 2e semestre en lien avec un effet suffisant des vaccinations pour permettre un assouplissement des restrictions. Ces prévisions de rebond modéré en République tchèque en 2021 sont, cette fois-ci, inférieures aux prévisions pour la moyenne européenne (+3,7 % selon les prévisions d’hiver de la Commission européenne) dans la mesure où la récession tchèque a été en 2020 moins forte que la moyenne de l’UE.

Source : https://www.tresor.economie.gouv.fr

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2019, Md EUR, évolution sur 2018) (3) :
Export : 177,903 (+3,88 %)
Import : 159,958 (+2,24 %)

Cinq premiers fournisseurs (3) (avec part de marché) :
1 – Union européenne 60,6 %
2 – Chine 15,8 %
3 – Russie 2,8 %
4 – États-Unis 2,6 %
5 – Corée du Sud 2,1 %

(Exportations françaises 2019 : 4,719 Md EUR, -2,65 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas et OMC pour les fournisseurs. 

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.
A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.
Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : moyen, à surveiller
Risque client : moyen (avec tendance à la dégradation)

Environnement des affaires
Classement « Doing Business 2020 » (1) : 41/190 (en recul)(France 32e)
Indice de perception de la corruption (2) : 44/180 (en recul)

Sources : (1) Banque mondiale. (2) Transparency International.

Notes de risque pays

OCDE : N. C. (octobre 2020)
Euler Hermes : A2, risque de court terme moyen (novembre 2020)
Coface : pays A4 ; environnement des affaires A2 (novembre 2020)
Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : C ; risque de transfert : 1/7 (novembre 2020).

Environnement des affaires
Classement « Doing Business 2020 » (1) : 41/190 (en recul)(France 32e)
Indice de perception de la corruption (2) : 44/180 (en recul)

Sources : (1) Banque mondiale. (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Ne pas s’attendre à des informations très précises, les bilans sont rarement disponibles et peu fiables. Près de 60 % des entreprises tchèques ne respecteraient pas les règles en matière de publication des bilans.
Une source locale intéressante :

• Creditreform s.r.o
www.creditreform.com/en/contact/creditreform-czech-republic/our-country-office.html
(Produit des statistiques très détaillées sur les faillites en République Tchèque)
Oldřichova 97/51
CZ-128 00 Praha 2
Tél. : +420 221 228 030
info@crefo.cz

Moyens de paiement

Monnaie locale
La couronne tchèque (CZK). Convertible.

Taux de change au 8 novembre 2020 :
1 EUR = 26,5439 CZK
1 CZK = 0,03759 EUR

Selon les déclarations de son président, la République Tchèque pourrait adhérer à l’euro d’ici à 2019 : obstacle majeur, selon un sondage récent, 85 % des Tchèques y sont opposés et en novembre 2015, le Gouverneur de la Banque centrale a avancé qu’il n’y aurait pas adoption de l’euro avant au moins 2020. Mais depuis, la donne a changé, le nouveau Premier ministre étant farouchement opposé à l’euro.

Meilleure monnaie de facturation des échanges
L’euro.

Conseillés
Selon le montant et l’ancienneté de la relation commerciale, virement bancaire, Swift de préférence, garanti, selon le montant, soit par une lettre de crédit standby, soit par une assurance-crédit. Sinon, crédit documentaire éventuellement confirmé.

Déconseillés
Tous les autres : chèque, lettre de change, billet à ordre, remise documentaire.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
20 % à 25 % des transactions se font sur la base de paiement d’avance ou à vue et la grande majorité des autres transactions sont à 30 jours maximum, bien que l’on commence à constater sur le marché domestique des transactions à 45 jours.

Le groupe allemand EOS, dans son rapport Payment practices in Europe 2019, indique un délai moyen de facturation de 33 jours, 81 % des factures étant réglées à l’échéance prévue. Données proches
de celles d’Atradius, dans son Baromètre des pratiques de paiements pour l’Europe de l’Est, publié en septembre 2019, indique un délai moyen de 31 jours. L’étude la plus récente, celle d’Intrum Justitia, (« European Payment Report 2020 », basé sur une étude réalisée entre février et mai 2020) indique que les chiffres mentionnées plus haut n’ont guère varié, même en cette période de covid : 34 jours pour les entreprises du secteur privé et 32 jours pour le secteur public.

Risques de retards de paiement
Les données ci-après sont issues d’informations recueillies avant la pandémie de Covid-19. Suite à celle-ci, on a constaté dans la quasi-totalité des pays de nombreux retards de paiement, de 15 jours au minimum à plus de 30 jours selon les premières estimations. Une majorité de factures sont réglées dans les délais prévus, par contre si la créance n’est pas sécurisée, la plupart des prestataires constatent un retard moyen de 15 à 20 jours (18 jours pour EOS cité plus haut). Euler Hermes indique un délai moyen de paiement de 40 jours, soit une dizaine de jours pour les retards.

Acomptes à la commande
Possibles et même fortement recommandés pour les premiers contacts. Les acomptes vont de 30 % à 50 % de la commande.

Garanties bancaires locales

Les garanties standards (caution de soumission, de bonne fin, de restitution d’acomptes, etc.) peuvent être obtenues.

Les délais d’obtention de garanties bancaires varient en fonction de la complexité du dossier et de la forme de la garantie. Les plus simples sont émises dans un délai de 3 jours. Le prix des garanties dépend du type de garantie, de sa durée, de son volume et aussi de la qualité financière du client.

Tribunal compétent en cas de litige

• Attention : les acheteurs tchèques privilégient les tribunaux tchèques, mais le droit français peut également s’appliquer si le contrat le spécifie. Le recours à l’arbitrage international est recommandé. 

• Dans tous les cas, éviter les actions devant les tribunaux locaux, très lents pour rendre leurs décisions et dont les délais d’exécution sont encore plus longs. En effet, malgré la création d’un corps des huissiers, le recouvrement de créances impayées peut être difficile étant donné la lenteur des procédures judiciaires.

• Attention également au coût élevé des procédures locales. Privilégier l’action devant les tribunaux français.

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 16/190.

Le conseil du crédit manager

Attention à la fragilité des entreprises et surtout au manque d’historiques financiers fiables, plus particulièrement pour les petites et moyennes entreprises.

En matière de défaillances d’entreprises, comme pour la plupart des pays, les assureurs-crédit sont pessimistes pour 2020, même si, comme dans de nombreux autres pays de l’Union européenne, des dispositions ont été prises pour « freiner » l’explosion des défaillances suite à la pandémie en cours. Ainsi, Atradius prévoit une hausse d’environ 23 % sur 2020 puis un recul sur 2021. Euler Hermes, anticipe 8 % sur 2020 et 24 % sur 2021.

Il faut donc rester très prudent et très ferme dans la négociation des clauses financières des contrats et surtout dans le suivi des échéances.

Mobilité

Les chiffres clés

Population (2018) : 10,6 millions d’habitants, dont population urbaine : 74 %.
Langues : tchèque ; allemand. Dans les affaires, l’anglais.
Religions : athées : 59 % ; catholiques : 27 % ; protestants : 5 % ; orthodoxes : 3 %. Petites communautés juives et musulmanes.
Nombre de Français immatriculés (2018) : 4 762.
Nombre d’entreprises françaises implantées : 497.
PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 37 371 USD.
Taux de croissance du PIB (2018) : + 2,9 %.
Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 10,5 t.
Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 7e, niveau « très élevé ».

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

S’y rendre

Les formalités
Pour les ressortissants de l’UE, le passeport ou la carte nationale d’identité sécurisée en cours de validité suffisent pour entrer dans le pays.

Y travailler

Le marché du travail
Le taux de chômage est le plus faible de l’Union européenne : 2,1% en janvier 2019, selon les chiffres d’Eurostat. En ce qui concerne les statistiques d’emploi des ressortissants de l’Union européenne, les plus nombreux d’entre eux viennent des pays voisins, notamment de Slovaquie et de Pologne. Y travaillent, en outre, des ressortissants de pays tiers, principalement d’Ukraine, de Biélorussie, du Vietnam et de Chine.

L’Agence pour l’emploi offre les meilleures perspectives d’emploi pour le personnel administratif de base, les représentants commerciaux, les médecins et les techniciens. Les conducteurs de poids lourds sont également très recherchés, comme cela ressort des statistiques du ministère du travail et des affaires sociales. Les employeurs cherchent notamment des professionnels qualifiés de l’industrie et de l’artisanat, puis des techniciens, des opérateurs de machines et d’équipements et des monteurs-assembleurs.

Les étrangers citoyens de pays non-membres de l’Union européenne ont la possibilité de chercher un emploi sur le territoire de la République tchèque dans la base de données des postes à pourvoir sur le portail http://portal.mpsv.cz/sz/zahr_zam/prociz/vmciz. Cette base de données utilise les informations de toutes les Agences pour l’emploi de la République tchèque. La recherche sur ces pages est réalisée de façon à ce que les postes adaptés aux étrangers, c’est-à-dire les postes pour lesquels l’employeur est prêt à embaucher des étrangers, soient automatiquement sélectionnés.

Le cadre légal du travail

La République tchèque dispose d’un droit du travail développé. Le Code du travail date de 1965, mais il a subi de nombreuses améliorations depuis, notamment afin d’harmoniser les règles du travail avec celle de l’UE. Le temps de travail légal est de 40 heures par semaine, assorti de congés d’au minimum quatre semaines. La retraite intervient à partir de soixante ans pour les hommes et pour les femmes, ces dernières bénéficiant d’une année en moins par enfant.

Dans la pratique, le droit n’est pas scrupuleusement respecté et les travailleurs continuent de se trouver en situation de dépendance par rapport à leurs employeurs. L’essentiel des éléments de la politique salariale relève de la responsabilité des dirigeants d’entreprises, sans obligation de négocier avec les partenaires sociaux. La grève constitue un recours rarissime, qui n’aboutit presque jamais à des concessions des patrons. D’autre part, le chômage, et surtout la peur du chômage, bride les velléités de contestation.

Les conflits entre employés et employeurs sont portés devant les Tribunaux civils. Les salariés licenciés reçoivent, à moins de faute reconnue, une indemnisation égale à deux mois de salaires, plus une partie variable allant jusqu’à trois mois selon l’ancienneté. De plus, tous les salaires non perçus entre la date du licenciement irrégulier et celle du jugement doivent être reversés à l’employé.

Source: www.republiquetcheque.fr/entreprises/droit-du-travail.htm

Salaire minimum légal : 13 350 CZK/mois (518 euros).
Salaire mensuel moyen : 33 840 CZK (1 313 euros) en janvier 2019.
Nombre d’heures travaillées par an (2017) : 1 776 heures par personne.
Emploi à temps partiel/total (2017) : 5,4 %.
Durée de la période d’essai/du préavis : période d’essai de 3 mois pouvant être étendue par contrat ; préavis de 2 mois.
Rémunération avantages et impôts : salaire fixe +primes (25 % -100 % du salaire annuel fixe en fonction du poste).
Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

Horaires de travail
Administrations : 9 h – 17 h (pour la plupart des bureaux 8 h – 16 h).
Entreprises : 9 h – 18 h.
Banques : 9 h – 17 h.
Commerces : 8 h – 18 h ; grandes surfaces : 7 h – 22 h (dimanche compris). Certains hypermarchés sont ouverts 24h/24h.

Sources : MEAE, OCDE, Czech.cz, Trading economics.com et Business France.

Meilleurs sites d’emploi
www.prace.cz
www.jobs.cz
www.dobraprace.cz
www.dzob.cz
www.monster.cz
www.profesia.cz
www.jobdnes.cz

Source : EURES.

Vie pratique

Coût de la vie
Monnaie : la couronne tchèque (CZK). Librement convertible.
Taux de change : 1 EUR = 25,62 CZK (12-04-2019).
Indice Big Mac : 3,8 USD.

Se loger : à Prague, loyer mensuel d’un studio compris entre 400 et 1 000 euros ; entre 600 et 1 800 euros pour un trois pièces. Le marché locatif est actuellement en pleine expansion. Bien qu’il soit possible de s’adresser à une agence (qui vous fera payer ses services au tarif d’un mois de loyer du bien loué) ou de faire passer une annonce, la meilleure solution reste souvent le bouche-à-oreille. Le délai de recherche est d’environ un mois.

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Prague (83e).

Sources : Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Mercer, The Economist et XE currency converter.

Informations utiles
Nature du réseau électrique
220 volts.

Télécommunications
Indicatif du pays : + 420.
Qualité du réseau mobile : excellente.
Qualité du réseau Internet : excellente.

Principaux jours fériés 2019
28 septembre : Saint Venceslas, jour de l’homme d’État Tchèque.
28 octobre : jour de l’indépendance.
17 novembre : jour des étudiants (jour de la bataille pour la liberté et la démocratie).
24 décembre : veille de Noël.
25 décembre : Noël.
26 décembre : Saint-Étienne.

Distances de ville à ville
Prague – Brno : 207 km.

Déplacements de ville à ville
Par avion : liaisons aériennes Paris- Prague : Air France, Czech Airlines, Easy Jet, Smart Wings, Vueling et Transavia.
Sept vols quotidiens directs depuis Paris CDG et Beauvais.

En train : principales villes desservies par train. Relativement lent. Les trains les plus rapides sont les SuperCity (SC), EuroCity (EC), InterCity (IC) et Expres (Ex).
Il est habituellement nécessaire de faire une réservation pour ces trains : www.idos.cz ou http://jizdnirady.idnes.cz

Par la route : Prague – Brno : autoroute. Bon réseau autoroutier autour de Prague.
Il faut se munir d’une vignette à la frontière ou dans les stations-service. Les tarifs 2019 sont 12 euros pour 10 jours, 17 euros pour un mois et 58 euros pour un an. En autocar, desserte par Eurolines: Brno, Hradec Králové, Plzeň, Prague, Ústí nad Labem.

Contacts

Les acteurs publics

Business France
Bureau de Prague
Localisation : Ambassade de France en
République tchèque
Velkoprevorske namesti 2, P.O. Box 102 –
118 01 Praha 1
https://www.businessfrance.fr
Service économique régional de la DG Trésor
SE de Prague
Tél. : +420 251 171 752
prague@dgtresor.gouv.fr
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/CZ/

Les acteurs privés

Altios
Localisation : Prague
Dejvicka 35/575 Praha 6
PSC 16000 Prague
Tél. : +420 2 333 444 60
m.deksur@altios.com
https://altios.com
Chambre de commerce francotchèque
Localisation : Prague
IBC, Pobřežní 3 – 186 00 Praha 8
Tél. : +420 224 833 090
info@chambre.cz
https://www.ccft-fcok.cz
Salveo
Localisation : Prague
Tél. : +33 (0)1 84 79 17 50
prague@salveo.international
https://salveo.international

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2020 » de la Banque mondiale, la République tchèque est classée au 1er rang mondial (inchangé par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 0 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 0 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

Actualités : République Tchèque

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.