fbpx

Suède

Économie

Informations pays

Population (millions, 2018) : 10,1
Capitale : Stockholm
Devise : Couronne suédoise
Décalage horaire avec la France : aucun.
Climat :
À Stockholm
• Température moyenne minimale en janvier : – 5°C.
• Température moyenne maximale en juillet : 22°C.

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2018 : 2,3 % ; 2017 : 2,1 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 52 130

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2018, Md EUR, évolution sur 2017) :
Export : 140,534 (+3,7 %)
Import : 144,092 (+5,72 %)

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :
1 – Allemagne 17,88 %
2 – Pays-Bas 9,3 %
3 – Norvège 8,25 %
4 – Danemark 7,07 %
5 – Chine 5,32 %
(France 10e)

(Exportations françaises 2018 : 5,108 Md EUR, +1,8 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas.

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Environnement des affaires 

Classement « Doing Business 2019 » (1) : 12/190 (France : 32e)

Indice de perception de la corruption (2) : 3/180

Sources : (1)  Banque mondiale.  (2) Transparency International.

Notes de risque pays

OCDE : N. C. (janvier 2019)
Euler Hermes : AA1 (risque de court terme faible – avril 2019)
Coface : pays A2 ; environnement des affaires A1 (avril 2019)
Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : A ; risque de transfert : 1/7 (avril 2019)
Atradius : 1/10 (avril 2019).

Appréciation du crédit manager 

Risque pays : très bon
Risque client : très bon

Le conseil du crédit manager

Comme la quasi-totalité des pays de l’Union européenne, la Suède a été frappée par une hausse sensible des défaillances d’entreprises dans les années 2008 à 2010. Depuis, la tendance est en dents de scie. Après une baisse en 2011, les faillites étaient reparties à la hausse en 2012 et 2013, accompagnées par une légère remontée des incidents de paiements. Les années 2014 à 2016 avaient été marquées par un reflux des défaillances avant que la tendance ne s’inverse à nouveau en 2017, avec une hausse qui devrait se poursuivre sur 2019.

En dehors du risque de défaillance, le risque de retards de paiement est quasi nul, les entreprises suédoises ayant une bonne réputation en matière de comportement payeur. Si les délais ne sont pas respectés, ne pas hésiter à facturer des intérêts de retard, une pratique légale courante en Suède.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

La qualité des renseignements est en général assez bonne, les entreprises respectant les règles de publication des comptes. Tous les prestataires sont présents. Passer par leurs filiales françaises.

Moyens de paiement

Monnaie locale

La couronne suédoise (SEK). Convertible.

Taux de change au 1er mai 2019 :
1 EUR = 10,6389 SEK
1 SEK = 0,09395 EUR

Conseillés

Virement Swift, éventuellement garanti par une lettre de crédit standby ou par une assurance-crédit.

Déconseillés

Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels

Qu’il s’agisse du secteur public ou du secteur privé, le délai standard est en moyenne de 26 jours (87,4 % des transactions vont de 1 à 30 jours, selon le Baromètre Atradius des pratiques de paiement publié en octobre 2018), avec un délai moyen réel de paiement de 34 jours.

Risques de retards de paiement

Comme on le voit ci-dessus, la Suède est un des très bons élèves de l’Europe. Les retards sont relativement rares. Quel que soit le secteur, public ou privé, on note un retard moyen de paiement de 6 à 8 jours. Selon Intrum Justitia (European Payment Report 2018), ils atteignent en moyenne 4 jours dans le secteur privé comme dans le secteur public.

Acomptes à la commande

On peut en demander, en fonction du montant de la commande.

Garanties bancaires locales

On peut en obtenir sans problème, que ce soit des garanties classiques ou encore des lettres de crédit standby. Les commissions dépendent bien évidemment du profil de risques.

Tribunal compétent en cas de litige

• La négociation amiable est à privilégier.

• Sinon, les actions devant un tribunal local sont beaucoup plus efficaces et plus rapides qu’une action engagée en France.

• Il existe, en Suède, une procédure efficace d’injonction de payer à engager auprès du service public de recouvrement forcé (« kronofogdemyndighet »), quel que soit le montant. Il n’est pas nécessaire d’être représenté par un avocat et la demande doit être formulée par écrit, en justifiant les motifs. En matière d’injonction de payer européenne, adresser les requêtes à l’Agence nationale suédoise de recouvrement forcé (Kronofogdemyndighet), seule compétente.

Mobilité

Chiffres clés

Population (2018) : 10,3 millions d’habitants, dont population urbaine : 87 %.
Langues : suédois. L’anglais est largement compris dans le pays.
Religions : luthériens : 71,3 % ; protestants : 2,9 % ; orthodoxes : 1 % ; catholiques : 1 % ; musulmans : 9,5 %.
Nombre de Français immatriculés (2018) : 8 819.
Nombre d’entreprises françaises implantées : 440.
PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 52 984 USD.
Taux de croissance du PIB (2018) : +2,3 %.
Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 5,1 t.
Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 14e, niveau « élevé».

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

S’y rendre

Pour les ressortissants de l’Union européenne, la carte nationale d’identité est suffisante pour entrer sur le territoire suédois si le séjour est inférieur à trois mois.
Le permis de travail n’est plus nécessaire. Membre de l’UE, le pays autorise à ce titre la libre circulation des personnes. Les Suédois, les ressortissants de l’UE et les étrangers déjà établis dans le pays sont prioritaires pour l’emploi.

Aucun vaccin n’est exigé.

Quatre compagnies aériennes desservent la Suède : SAS, Air France, Ryanair et Norwegian.

Le marché du travail

Le nombre de nouveaux postes vacants communiqués à l’Agence pour l’emploi (Arbetsförmedlingen) se maintient à un niveau élevé. On peut donc en conclure que de nombreux employeurs cherchent à recruter. Les exigences en matière de compétences sont élevées sur le marché du travail suédois, et elles ont augmenté au fil du temps.

La hausse de la demande de main-d’œuvre va accentuer la pénurie de personnel qualifié. Les problèmes de recrutement les plus importants – et par là même les meilleures possibilités de trouver du travail pour les demandeurs d’emploi – sont à prévoir dans l’enseignement, les soins de santé, les métiers techniques, le BTP ainsi que les TIC. Dans tous ces secteurs, l’emploi devrait progresser.

Dans les professions de niveau postsecondaire, la concurrence est notamment faible dans les emplois suivants: infirmières, ingénieurs, ingénieurs civils, main-d’œuvre qualifiée dans le domaine des technologies de l’information, médecins, assistants sociaux, enseignants ou enseignants préscolaires. Dans les professions du niveau de l’enseignement secondaire, la concurrence est faible notamment dans la plupart des métiers de la construction, chez les cuisiniers, les mécaniciens pour automobiles ou poids-lourds, les aides-soignants ainsi que les chauffeurs de poids lourds.

Les candidats à l’expatriation doivent tenir compte des particularités de la vie en entreprise et des attentes de leur futur employeur. Les managers travaillent souvent en open space afin de faciliter la communication. La hiérarchie est moins marquée qu’en France. On attend des salariés qu’ils fassent preuve d’initiative. Autre exception suédoise, le taux d’emploi très élevé des seniors.

Le cadre légal du travail

Salaire minimum : n’est pas fixé par la loi, détermination par les conventions collectives.

Nombre d’heures travaillées par an (2017) : 1 453 heures par personne.

Emploi à temps partiel/total (2017) : 13,8 %.

Rémunération avantages et impôts : la participation aux bénéfices est souvent proposée. Cinq semaines de congés payés par an.

Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

Horaires de travail

Entreprises : 8 h – 12 h et 13 h 30 – 17 h (vendredi : 16 h).
En été, il peut y avoir une heure de décalage avec un début de journée à 9 h et une fin à 18 h.
Commerces : 9 h ou 10 h – 18 h du lundi au jeudi. Le samedi : 10 h – 15 h.
Certaines grandes enseignes peuvent être ouvertes le dimanche.

Sources : MEAE, EURES et Business France.

Meilleurs sites d’emploi

https://sweden.se/society/finding-a-jobin-sweden
www.arbetsformedlingen.se
www.swedenabroad.se
www.blocket.se
www.stepstone.se
www.monster.se

Vie pratique

Coût de la vie

Monnaie : couronne suédoise (SEK).

Taux de change : 1 EUR = 10,47 SEK (12-04-2019).

Indice Big Mac : 5,8 USD.

Se loger : Pour un studio, loyer mensuel entre 700 et 1 500 euros en centre-ville de Stockholm (entre 500 et 1 100 en banlieue). Pour un trois pièces : entre 1 400 et 2 500 euros (900-1 700 euros). Le marché immobilier, dans la capitale comme dans les autres grandes villes de Suède, est très limité, surtout en ce qui concerne le logement locatif. Pour trouver une location, le bouche-à-oreille est souvent utilisé.

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Stockholm (89e).

Sources : Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Mercer, Numbeo.com, The Economist et XE currency converter.

Informations utiles

Nature du réseau électrique

220 volts. Prises électriques identiques aux prises françaises.

Télécommunications

Indicatif : + 46.

Qualité du réseau mobile : excellente.

Qualité du réseau Internet : excellente.

Principaux jours fériés 2019

25 décembre : Noël.

26 décembre : Saint-Étienne.

Distances de ville à ville

Stockholm – Malmö : 513km.

Stockholm – Göteborg : 397km.

Stockholm – Uppsala : 71km.

Déplacements de ville à ville

En train : la Suède possède un réseau ferroviaire très efficace qui couvre tout le pays. Les passagers voyagent facilement et confortablement dans des trains qui font partie des plus modernes en Europe. Les chemins de fer suédois (www.sj.se) relient les grandes villes suédoises entre elles. Des bus opèrent régulièrement entre les gares et les villes plus petites ou les villages.

Le réseau ferroviaire est géré par les compagnies ferroviaires suivantes : SJ, Tågkompaniet, Arlanda Express, Veolia Transport, Merresor et Inlandsbanan. Tous les trains suédois sont non-fumeurs.

Par la route : en hiver, cela peut être difficile hors des villes. De façon générale, c’est une saison à éviter pour voyager en Suède. Le taux d’alcool maximal est de 0,2 g/litre.

Contacts

Les acteurs publics

Business France
Bureau de Stockholm
Storgatan 11 – SE
114 44 Stockholm
Tél. : +46 (8) 545 89 150
https://www.businessfrance.fr
Service économique régional de la DG Trésor
SER de Stockholm
Pays de la zone de compétence :
Suède, Norvège, Finlande, Danemark,
Islande, Îles Féroé.
Tél. : +46 8 545 89 152
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/SE

Les acteurs privés

Chambre de commerce France
Suède
Localisation : Stockholm
Waterfront Building
Klarabergsviadukten 63
111 64 Stockholm
Tél. : +46(0) 8 442 54 40
communication@ccfs.se
http://www.ccfs.se
Salveo
Localisation : Stockholm
Tél. : 33 (0)1 84 79 17 50
suede@salveo.international
https://salveo.international

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2019 » de la Banque mondiale, la Suède est classée au 18e rang mondial (inchangé par rapport à 2018) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

• À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 2 h. ; coût 55 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 40 USD).

• À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 0 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

Actualités : Suède

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.