fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Dossier

Travailler avec l’Afrique en 2016
28 janvier 2016

Travailler avec l’Afrique en 2016 : questions à Marthe Ekani Combet, gérante associée d’IRSC Consulting

© D.R.

Le Moci. La perception et la maîtrise des risques se sont-elles améliorées en Afrique subsaharienne au cours de la période récente ? Marthe Ekani Combet. L’Afrique subsaharienne connaît une meilleure vulgarisation et régulation du marché des assurances depuis ces dix dernières années. Sachant que la notion de risques peut être parfois très subjective, il reste encore un grand potentiel de matière assurable à explorer comme les lieux d’habitations par exemple. En effet, « risque » rime avec l’assurance qui est un moyen de protection par voie de transfert de la réalisation des vulnérabilités aux assureurs et réassureurs. Les filiales africaines des entreprises étrangères ont a priori l’avantage de bénéficier des politiques déjà mises en place par leurs maisons-mères, parfois suivant les exigences de leurs assureurs occidentaux ou du continent américain.   Le Moci. Quelle doit être à votre avis l’attitude des entreprises étrangères, et notamment françaises, dans ce domaine ? M.E.C. Les entreprises doivent intégrer les principes déjà développés et expérimentés par ailleurs de gestion globale et maîtrise des risques, afin de bénéficier par anticipation des acquis existants sans avoir à attendre la survenance de...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 17 articles
Travailler avec l’Afrique en 2016 : questions à Marthe Ekani Combet, gérante associée d’IRSC Consulting
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Au sommaire de ce dossier :