fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

28 janvier 2016

Travailler avec l’Afrique en 2016 : l’atout des SAI, expérience et présence locales

Au sommaire de ce dossier :
© paulmz-Fotolia.com

La réussite en Afrique repose sur une connaissance précise des spécificités des marchés africains et la capacité à s’y adapter. Les consultants et sociétés d’accompagnement à l’international (SAI) sont en mesure d’accompagner les entreprises françaises sur place.   Si le dynamisme des affaires est une caractéristique de la région, la situation concrète et les possibilités d’affaires varient d’un pays à l’autre. Réussir en Afrique dépend de la capacité à vaincre plusieurs obstacles. Les grands groupes disposent de moyens humains et financiers conséquents, il n’en va pas de même pour les PME et les primo-exportateurs. Les SAI et les consultants constituent un appui efficace et complètent le dispositif institutionnel de l’équipe de France de l’export. Première étape : l’information. En Afrique, il est souvent très difficile d’avoir une vision concrète de la réalité des projets. Les informations, quand elles existent, peuvent être floues, voire contradictoires et Internet n’est pas forcément la solution. Le responsable de PME se trouve démuni. La première mission des SAI et les consultants qui travaillent dans la zone est de réaliser un vrai travail d’information dans une optique commerciale (projets, appels...

Il vous reste 77% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 17 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres