fbpx

Lettonie

Économie

Informations pays

Population (millions, 2018) : 1,9.

Capitale : Riga

Devise : Euro

Indicateurs économiques :

Taux de croissance du PIB réel (1) : 2018 : 4,8 % ; 2017 : 4,6 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 28 170

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2018, Mds EUR, évolution sur 2017) :
Export : 13,258 (+7,17 %)
Import : 16,332 (+9,58 %)

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :
1 – Lituanie 16,72 %
2 – Allemagne 10,98 %
3 – Pologne 8,52 %
4 – Russie 7,98 %
5 – Estonie 7,57 %
(France 13e)

(Exportations françaises 2018 : 0,333 Md EUR, +5,78 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas.

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

 

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

 

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

 

Environnement des affaires 

Classement « Doing Business 2019 » (2) : 19/190 (France 32e)
Indice de perception de la corruption (2) : 41/180

Sources : (1) Banque mondiale (2) Transparency International.

Notes de risque pays

OCDE : N. C. (janvier 2019)

Euler Hermes : BB1 (risque de court terme faible – avril 2019)

Coface : pays A3 ; environnement des affaires A2 (avril 2019)

Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : A ; risque de transfert : 2/7 (avril 2019)

Atradius : 3/10 négatif (avril 2019).

Appréciation du crédit manager Moci
Risque pays : moyen
Risque client : moyen

Le conseil du crédit manager
Le pays a traversé une très mauvaise passe sur le plan économique et financier. Les PME locales n’ont guère de soutien de la part des banques. Après le très haut niveau de défaillances d’entreprises en 2009 et 2010, néanmoins, les années suivantes ont été marquées par le recul du nombre de faillites, sauf en 2012. La tendance à la baisse constatée depuis 2013 s’est confirmée sur les années suivantes. Depuis 2017, on constate une certaine stabilité, même si les prévisions sont plutôt pessimistes en raison de l’impact des sanctions de l’Union européenne contre la Russie, touchant particulièrement les entreprises du secteur agroalimentaire letton. Une modification de la loi sur les faillites est entrée en vigueur le 1er mars 2015, mais elle semble ne concerner que les faillites personnelles. Négociez vos livraisons, soit avec un paiement d’avance, soit avec un crédit documentaire confirmé. On note toutefois que les confirmations sont de plus en plus difficiles à obtenir auprès des banques sur ce pays et que, lorsqu’elles sont délivrées, le tarif est élevé.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

La qualité des informations disponibles sur les entreprises lettones est très inégale en raison du manque de disponibilité des informations et d’historique en matière de bilans.
Signalons un prestataire local à Riga :

• Creditreform Latvija SIA
Skanstes street 50, Rīga, LV-1013.
Tél. : +371 67 501 030
www.creditreform.lv/eng

À noter également, qu’un prestataire estonien donne quelques informations plus ou moins basiques :

• Krediidiinfo AS (Experian)
Tél. : +372 665 9600
Site web : www.krediidiinfo.ee

Moyens de paiement

Monnaie locale
L’euro, depuis le 1er janvier 2014

Meilleure monnaie de facturation des échanges
L’euro.

Conseillés
Selon le montant concerné, crédit documentaire confirmé ou virement Swift garanti soit par une lettre de crédit standby, soit par une assurance-crédit.

Déconseillés
Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
Au niveau mondial, près de 40 % des transactions à l’international avec la Lettonie se font par paiement d’avance et environ 50 % sur la base de 30 jours maximum. Selon une très intéressante étude publiée début mai 2013 par Creditreform Latvia « Trade credit and payment delays in commercial transactions among business entities in Latvia, 2011 » sur le marché domestique, le délai moyen était passé de 20 à 29,6 jours. Les opérations sur la base de pré-paiement avaient chuté de 23,5 % à 18,4 %. Depuis, cette étude n’est hélas plus mise à jour. Mais plus récemment, l’European Payments Report 2018 publié par Intrum Justitia indique un délai moyen accordé de 20 jours dans le secteur privé et 22 jours dans le secteur public.

Risques de retards de paiement
Que ce soit sur le marché domestique ou dans les opérations internationales, une grande majorité des transactions se réalisent soit sur la base de paiement d’avance, soit au comptant. Les retards de paiement sont donc faibles, un niveau stable de 4 à 10 jours en moyenne.
À noter que ce niveau est stable par rapport à l’étude de Creditreform Latvia mentionnée plus haut, indiquant un niveau de 11,6 jours de retard pour l’année 2011.

Acomptes à la commande
Il est possible d’en obtenir et recommandé d’en demander.

Garanties bancaires locales

Les banques locales en émettent, mais les délais d’obtention sont souvent longs et les garanties onéreuses. Les lettres de crédit standby sont très rares.

Tribunal compétent en cas de litige

• Le système judiciaire local a la réputation d’être lent et les procédures lourdes.

• Privilégier le droit français et l’action devant les tribunaux français ou la cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale (ICC) basée à Paris si le montant en jeu est élevé (à préciser dans le contrat).

• Il est recommandé de ne pas attendre et d’engager la procédure très vite.

Mobilité

Contacts

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2019 » de la Banque mondiale, la Lettonie est classée au 26e rang mondial (-1 place par rapport à 2018) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures :
respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

• À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 24 h. ; coût 150 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (2 h. ; 35 USD).

• À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 0 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

Actualités : Lettonie

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.