fbpx

Rwanda

Économie

Informations pays

Population (millions, 2018) : 12,13

 

Capitale : Kigali

 

Devise : Franc rwandais (RWF)

 

Indicateurs économiques
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 7,8 % (estim.) ; 2018 : 7,2 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 2 000

 

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Conjoncture

La croissance du Rwanda a été révisée à la baisse mais demeure vive, à 5,2 % en 2017 et 7 % en moyenne sur les trois prochaines années. Cette décélération est notamment liée à des intempéries (sécheresse fin 2016 et début 2017, inondations à l’ouest et au nord) et à l’achèvement de projets de BTP en 2016. Mais le Rwanda reste un des meilleurs performeurs africains du Doing Business 2018. Il a émis un emprunt obligataire de 11,85 millions de dollars (M USD) pour financer des projets d’infrastructure ; la Banque africaine de développement (BAD) lui a prêté 171 M USD pour des projets dans le secteur de l’eau. Le gouvernement a lancé une politique de promotion du « Made In Rwanda », notamment pour le ciment et de riz.

 

Les travaux de l’aéroport de Bugesera (investissement 818 M USD) ont enfin été lancés, réalisés par le Portugais Mota-Engil. Les revenus miniers à l’export ont été de 200 M USD en 2017. Power Resource va créer la première raffinerie de tantale et niobium (16 M USD). En mai, la construction d’une centrale électrique à la tourbe a été lancée à Akanyaru (Investissement 350 M USD ; 80 MW).

 

À juin 2017, les exportations de thé sur 12 mois ont totalisé 8,6 M USD (+40 % sur les 12 mois précédents), celles de café 58,5 M USD (- 3,6 %), celles de fleurs 10 M USD et de fruits 1,3 M USD. AgDevCo a investi 3 M USD dans Uzima Chicken pour produire 8 à 10 M de poulets par an.

 

À compter du 1er janvier 2018, la délivrance de visa sera automatique à l’arrivée, ce qui est propice au tourisme (1,2 M visiteurs).

 

Sur le plan politique, le président Kagame a été élu le 4 août pour un troisième mandat de 7 ans avec 98,75 % des suffrages. Le Parquet de Paris a ouvert le 22 août une information judiciaire à l’encontre de BNP Paribas pour complicité de génocide et crimes contre l’humanité au Rwanda.

 

Source : Rapport CIAN / Le MOCI, édition 2018

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2017, Md USD, évolution sur 2016) :
Export : 1,189 (+60 %)
Import : 1,963 (-21 %)

 

Quatre premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – Chine 21,2 %
2 – Union européenne 13,7 %
3 – Ouganda 11,2 %
4 – Kenya 7,8 %

 

(Exportations françaises 2016 : 0,017 Md EUR, -13,2 %)

Source : OMC et IHS Markit Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

 

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

 

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

 

Environnement des affaires 

Classement « Doing Business 2019 » (1) : 29/190 (France : 32e)

 

Indice de perception de la corruption (2) : 48/180

 

Sources : (1) Banque mondiale (2) Transparency International.

 

Notes de risque pays

OCDE : 6/7 (janvier 2019)

 

Euler Hermes : B2 (risque de court terme moyen – avril 2019)

 

Coface : pays A4 ; environnement des affaires A4 (avril 2019)

 

Credendo : court terme : 4/7 ; commercial : B ; risque de transfert : 6/7 (mai 2019)

 

Atradius : 6/10 stable (avril 2019).

 

Appréciation du crédit manager Moci
Risque pays : élevé
Risque client : mauvais

 

Le conseil du crédit manager
Même si, selon la Banque mondiale et la Banque africaine de développement, le Rwanda a réalisé de réels progrès dans le domaine des affaires, ce que saluent d’ailleurs certains assureurs-crédit en améliorant leurs notes, il demeure néanmoins très risqué d’exporter dans ce pays sans précaution en matière de paiement compte tenu du contexte géopolitique local actuel et également de l’impossibilité de recueillir des informations fiables sur les entreprises locales.
Notons par ailleurs la faiblesse du système bancaire local et également le peu de soutien des banques aux entreprises importatrices.
Ne prendre aucun risque : paiement d’avance ou offshore, ou crédit documentaire, éventuellement confirmé selon montant.

 

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Une tâche quasiment impossible. À ce jour, il n’existe aucune entité locale fournissant des informations économiques sur les entreprises. Se rapprocher des institutionnels et milieux d’affaires européens et français implantés localement, et également des autres fournisseurs.

 

Moyens de paiement

Monnaie locale
Franc rwandais (RWF)

 

Taux de change au 14 mai 2019
1 EUR = 1006,62 RWF
1 RWF = 0,00097 EUR
1 USD = 896,069 RWF
1 RWF = 0,00109 USD

 

Meilleures monnaies de facturation des échanges
Euro (EUR) et dollar américain (USD).

 

Conseillés
Virement bancaire ou crédit documentaire, de préférence confirmé si montant élevé et compte tenu de l’insuffisance de devises fortes. Si les crédits documentaires sont relativement faciles à obtenir, il n’en est pas de même pour la confirmation par des banques étrangères, compte tenu de la conjoncture actuelle et de la perception qu’elles ont du risque sur ce pays.

 

Déconseillés
Tous les autres.

 

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
Le paiement d’avance est fortement recommandé, le plus souvent offshore. Sinon, crédit documentaire à vue.
Selon montant, faire confirmer même si la confirmation sera vraisemblablement onéreuse.

 

Risques de retards de paiement
Élevés si transaction non sécurisée, essentiellement à cause de l’insuffisance des réserves en devises fortes.

 

Acomptes à la commande
Très fortement recommandé si l’on ne peut obtenir 100 % de paiement d’avance.

 

Garanties bancaires locales

Tous les types de garanties de marché sont disponibles et en général assez rapidement mais dans l’ensemble, les commissions sont onéreuses.

 

Tribunal compétent en cas de litige

En théorie, les contrats (surtout s’ils sont avec des entités publiques) doivent être soumis au droit local et les tribunaux locaux sont supposés être les seuls compétents.

Le Rwanda n’a pas ratifié la Convention de New York sur l’arbitrage international. Il sera très difficile de faire reconnaître une décision rendue à l’étranger. Avant toute action, privilégier une transaction extrajudiciaire.

Mobilité

Contacts

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2019 » de la Banque mondiale, le Rwanda est classé au 88e rang mondial (-1 place par rapport à 2018) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

• À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 83 h. ; coût 183 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (30 h. ; 110 USD).

• À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 74 h. ; coût 282 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (48 h. ; 121 USD).

Actualités : Rwanda

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.