fbpx

Pérou

Économie

Informations pays

Population (millions, 2019) : 33,2
Capitale : Lima
Devise : Sol

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB, prix constant (1) : 2020 : -13,94 % (estim.) ; 2019 : 2,17 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2019) (2) : 12 760

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Conjoncture

Le Pérou est parvenu à maintenir une croissance relativement soutenue après la fin de la « décennie dorée » des matières premières : +6,1% par an en moyenne sur 2002-2013, puis +3% depuis, lui permettant de réduire sensiblement son taux de pauvreté de 58,7% en 2004 à 20,2% en 2019.

Cette croissance est en grande partie basée sur la demande extérieure pour ses produits miniers et agricoles (trois quarts des exportations) et un afflux d’IDE dans le secteur extractif.

La bonne santé économique du pays est également le produit d’un cadre macroéconomique sain avec un faible endettement public (27% avant la pandémie, 34% actuellement), un déficit budgétaire (1,6% en décembre 2019, 5,7% en août 2020) et une inflation (2,6% en moyenne entre 2001 et 2019) contenus, ainsi qu’un système bancaire robuste, se traduisant par l’obtention du « grade d’investissement » auprès des trois agences de notation.

Toutefois, le pays présente encore des faiblesses prononcées, notamment de fortes disparités sociales, ethniques et géographiques. La richesse est par ailleurs très concentrée (coefficient de GINI de 0,43) et la dépense publique (21% du PIB, parmi les plus faibles de la région) a peu d’incidence sur la correction des inégalités. D’autre part, le secteur informel, qui ne génère qu’autour de 20% de l’économie, absorbe plus de 70% de la force du travail.

L’année 2020 est marquée par la pandémie du covid-19 et sa réponse : un confinement strict entre la mi-mars et la fin juin, avec l’interdiction des activités non-essentielles jusqu’à la mi-mai. La reprise des activités s’est accélérée en juin et juillet mais a de nouveau été freinée en août et septembre pour des raisons sanitaires et ne reprend qu’en octobre. Cela se traduit en 7 mois de croissance négative entre mars et septembre avec la vallée la plus prononcé en avril (-40% par rapport à avril 2019). Le FMI prévoit que le PIB du Pérou devrait chuter de 13,9% cette année, la pire performance de l’Amérique (hors Caraïbes touristique) après le Venezuela ; mais se redresser de 7,3% en 2021. La Banque centrale (BCRP) est plus optimiste avec -12,7% pour 2020 et +11% en 2021.

Le Pérou devrait connaitre un effet rebond en 2021 (scenario sans re-confinement) mais l’économie ne devrait retrouver ses niveaux de 2019 qu’à partir de fin 2022.

Source : https://www.tresor.economie.gouv.fr

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2019, Md EUR, évolution sur 2018) :
Export : 41,222 (+2,56 %)
Import : 37,756 (+2,80 %)

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :
1 – Chine 24,2 %
2 – États-Unis 20,8 %
3 – Union européenne 10,6 %
4 – Brésil 5,7 %
5 – Mexique 4,4 %

(Exportations françaises 2019 : 0,215 Mds EUR, -5,72 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas et OMC pour les fournisseurs.

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : moyen à surveiller
Risque client : moyen à surveiller

Notes de risque pays

OCDE : 3/7 (janvier 2019)
Euler Hermes : BB1 (risque de court terme faible – avril 2019)
Coface : pays A4 ; environnement des affaires B (avril 2019)
Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : B ; risque de transfert : 3/7 (avril 2019)
Atradius : 4/10 stable (avril 2019).

Environnement des affaires
Classement « Doing Business 2020 » (1) : 76/190 net recul (France 32e)
Indice de perception de la corruption (2) : 101/180 net recul

Sources : (1) Banque mondiale (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Obtenir des informations sur les entreprises péruviennes est assez difficile. Ne pas s’attendre à des données très fiables. Se rapprocher des milieux d’affaires et institutionnels français et européens et des autres fournisseurs.

Il existe un organisme péruvien, de plus spécialisé sur toute l’Amérique latine :

• Del Risco
www.del-risco.com
Tél. : +51 1 222 1020
mail@del-risco.com

Moyens de paiement

Monnaie locale
Le nuevo sol péruvien (PEN).

Taux de change au 11 novembre 2020 :
1 EUR = 4,25208 PEN
1 PEN = 0,23484 EUR
1 USD = 3,59815 PEN
1 PEN = 0,27756 USD

Meilleures monnaies de facturation des échanges
Le dollar américain (USD) en majorité, mais l’euro (EUR) est de plus en plus accepté.

Conseillés
Selon le montant, virement Swift garanti éventuellement par une lettre de crédit standby ou par une couverture d’assurance-crédit, sinon crédit documentaire confirmé. Attention, les importateurs péruviens tentent d’obtenir de contracter avec une remise documentaire, essentiellement pour des raisons de coûts. Les exportateurs de certains pays, dont les États-Unis, ont en partie cédé, ce qui a entraîné une baisse des crédits documentaires sur le Pérou, mais aussi une augmentation des retards de paiement. Néanmoins, certains professionnels plus avisés ont résolu le problème en associant la remise documentaire à une traite avalisée par une banque.

Déconseillés
Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
20 à 25 % des transactions internationales se font par paiements d’avance ou à vue, le reste avec des délais de 30 à 45 jours maximum.

Risques de retards de paiement
Plus de la moitié des transactions sont payées dans les délais. Les retards vont de 10 à 30 jours, rarement plus.

Acomptes à la commande
Demander des acomptes à la commande est recommandé, selon le montant en jeu.

Garanties bancaires locales

Pas de difficultés particulières signalées pour obtenir des garanties bancaires classiques ou des lettres de crédit standby.

Tribunal compétent en cas de litige

• Au choix, un tribunal français ou un tribunal local.
• Pour les montants élevés, choisir une cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale (ICC).
• Dans tous les cas, privilégier un accord amiable. 

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 90/190

Le conseil du crédit manager

Les entreprises péruviennes semblaient avoir mieux résisté à la crise que celles des autres pays de la région. Mais les exportateurs péruviens subissent les contrecoups des problèmes liés aux transactions transfrontalières avec le Brésil et surtout avec l’Argentine… Le risque de retards de paiement, voire de défaillances, est donc bien réel. Rester vigilant.

Mobilité

Contacts

Les acteurs publics

Service économique régional de la DG Trésor
SE de Lima
Pays de la zone de compétence : Pérou,
Bolivie.
Tél. : +51 1 215 84 00
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/PE

Les acteurs privés

CCI Peruano Francesa
Localisation : Lima
Avenida Camino Real 479, Oficina 201 –
San Isidro – Lima
contact@ccipf.com
http://www.ccipf.com

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2020 » de la Banque mondiale, le Pérou est classé au 102e rang mondial (+8 places par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 48 h. ; coût 630 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (24 h. ; 50 USD).

À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 72 h. ; coût 700 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (48 h. ; 80 USD).

Actualités : Pérou

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.