X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 3 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement :



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredi, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international

  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les article sont payants et accessibles via abonnement...

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
Professionnel
Offre spéciale moins de 28 ans

Finlande | Données clés

Conjoncture économique, principaux secteurs d'activité, commerce extérieur, contexte politique, conditions de vie, santé, sécurité


Informations pays

Population (millions, 2017) : 5,5

 

Capitale : Helsinki

 

Devise : Euro (EUR)

 

Décalage horaire avec la France : + 1 heure

 

Climat

Tempéré et froid

 

À Helsinki

 

Température moyenne minimale en janvier : 6,5°C

 

Température moyenne maximale en juillet : 23°C

 

Indicateurs économiques

Taux de croissance du PIB réel (1) : 2016 : 1,4 % ; 2015 : 0,3 %

 

Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2016) (2) : 43 800

 

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale

 

Conjoncture

En 2017, l’économie finlandaise devrait bénéficier du dynamisme de la demande interne et du commerce extérieur, la croissance du PIB se situerait entre +2,1 % et +3,0 %. L’amélioration des perspectives de l’emploi devrait notamment stimuler la consommation des ménages. L’investissement continue de bénéficier d’un effet de rattrapage dans le secteur de la construction après plusieurs années de report de projets et les entreprises semblent profiter de la conjoncture économique positive pour investir. La reprise économique chez la plupart des clients de la Finlande devrait contribuer au dynamisme des exportations. En 2018, la croissance pourrait être moins élevée qu’en 2017, du fait du ralentissement de la consommation et de l’investissement.

 

Selon les données préliminaires publiées par l’Institut finlandais de la statistique (Statistics Finland), la croissance du PIB au premier trimestre 2017 s’est établie à +1,2 % par rapport au trimestre précédent. Ce chiffre semble confirmer la consolidation de la reprise économique constatée depuis 2016, avec +1,9 % de croissance, suivant une révision positive par rapport à la première estimation (+1,6 %). Au premier trimestre 2017, la croissance a bénéficié de la consommation des ménages et de l’investissement, respectivement en hausse de +1,5 % et de +4,0 %.

 

Pour la première fois depuis le premier trimestre 2013, la contribution du commerce extérieur à la croissance redevient positive, la croissance des exportations ayant largement excédé celles des importations (+5,0 % contre -1,0 %). Le chiffre de la croissance des importations est négatif du fait d’un retour à la normale après des achats à l’étranger élevés au quatrième trimestre 2016 (+2,1 %).

 

La croissance de la consommation des ménages s’est accélérée au T1 2017 par rapport au trimestre précédent (+1,5 % contre +0,3 %), notamment grâce à l’amélioration du taux d’emploi. Selon Statistics Finland, ce taux s’établissait à 68,7% à la fin 2016, contre 68,1 % fin 2015. En mai 2017, 18 000 personnes de plus occupaient un emploi par rapport au mois d’avril. De plus, l’amélioration des perspectives d’emploi et la consolidation de la reprise économique rassurent les ménages finlandais : leur moral atteint un plus haut historique selon Statistics Finland

 

Source : DG Trésor – Publié le 17/07/2017

 

Commerce extérieur

 

La croissance des exportations est repartie avec +5,0 % au T1 2017. L’amélioration de la conjoncture économique des pays de l’Union européenne, destinataires de 59 % des exportations finlandaises, contribue à tirer les ventes à l’étranger. Parce qu’il exporte principalement des biens intermédiaires (52 % des exportations totales en 2016) et des biens d’investissement (29 % en 2016), le pays est particulièrement sensible aux évolutions conjoncturelles européennes et mondiales. De la même façon, le redressement économique attendu en Russie en 2017 devrait conduire à une reprise des ventes à cette économie voisine, après deux années de recul marqué des échanges commerciaux. Les exportations rebondissent également à la faveur de la livraison en janvier 2017 du paquebot Megastar des chantiers navals Meyer de Turku à la compagnie de croisière estonienne Tallink. Le poste « transports » bénéficie aussi du dynamisme des exportations de voitures (+18 % sur la période janvier-avril 2017 par rapport à la même période de l’année précédente), lié au développement par Valmet Automotive des lignes d’assemblage de Mercedes classe A et GLC à Uusikaupunki.

 

Source : DG Trésor / Ambassade Finlande en France – Situation économique de la Finlande (juillet 2017)

 

Échanges de marchandises (2016, Mds EUR, évolution sur 2015) :

Export : 250,855 (+ 0,42 %)

Import : 269,489 (- 1,92 %)

 

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – Allemagne 13,41 %

2 – France 11,11 %

3 – Chine 8,81 %

4 – Italie 6,51 %

5 – États-Unis 4,79 %

 

(Exportations françaises 2016 : 33,133 Mds EUR, + 1,80 %)

 

Source : IHS Markit Global Trade Atlas

Lire également nos articles