fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Maroc
Données Générales

Les chiffres clés

Population (millions, 2018) : 35,22

 

Capitale : Rabat

 

Devise : Dirham marocain (MAD)

 

Décalage horaire avec la France : +1 h en été, jusqu’au début du Ramadan, ensuite – 2 h ; – 2 h en hiver.

 

Climat

Tempéré et chaud.

 

À Rabat

• Température moyenne la plus basse en janvier : 13°C.

• Température moyenne la plus élevée en juillet : 26°C.

 

À Casablanca

• Température moyenne la plus basse en janvier : 6°C.

• Température moyenne la plus élevée en juillet : 27°C.

 

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 4,03 % (estim.) ; 2018 : 3,07 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 8 050

Sources : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Commerce extérieur 

Échanges de marchandises (2018, Mds EUR, évolution sur 2017) :
Export : 24,2 (+7,99 %)
Import : 43,2 (+9,68 %)

 

Cinq premiers fournisseurs  (avec part de marché) :

1 – Espagne 15,82 %
2 – France 11,86 %
3 – Chine 9,83 %
4 – États-Unis 7,96 %
5 – Italie 5,6 %
(Exportations françaises 2018 : 4,39 Md EUR, 4,36 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas.

 

Conjoncture

Si le Maroc a considérablement diversifié son économie et est monté en gamme, il demeure très dépendant de l’agriculture. La sécheresse de 2016 a ramené la croissance du royaume à 1,6 %, mais elle devrait rebondir en 2017 à 4,8 % grâce à une excellente campagne céréalière. Au niveau macroéconomique, le déficit budgétaire s’est réduit à -3,5 % du PIB, la dette publique a été stabilisée à 56 % du PIB et l’inflation est modérée. Mais le chômage touche toujours 10 % de la population active. Cependant, après avoir reculé de 28 % en 2016, les investissements directs étrangers (IDE) ont rebondi de 30 % au premier semestre de 2017.

 

Classé à la troisième place dans la lutte contre le changement climatique, selon le Climate change performance index 2018, le Maroc a lancé les travaux de la quatrième et dernière tranche de son projet thermo-solaire, Noor IV, à Ouarzazate. L’objectif du pays est d’atteindre 42 % d’énergie renouvelable d’ici à 2020. La première usine de pâles d’éoliennes de Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE), située à Tanger, est opérationnelle.

 

Dans le secteur gazier, la société britannique SDX Energy a annoncé deux découvertes dans le bassin de Sedou, qui produit déjà 150 000 m3 par jour. Leur mise en production était prévue pour décembre et devait permettre d’augmenter les volumes de ventes locales de gaz de près de 50 % en 2018. Par ailleurs, le projet de gazoduc devant relier le Nigeria au Maroc a été lancé en mai 2017.

 

Dans le secteur des transports, la première ligne TGV reliant Tanger à Kenitra – 200 km – et réalisée par les Français avec l’appui de la SNCF devrait entrer en service en 2018 et marquera la première phase d’un vaste programme de 1 500 km d’ici à 2030.

 

Alors que le Maroc cherche à relancer son plan Vision 2030, dont le tourisme est un volet important, le secteur retrouve des couleurs : 10,3 millions de touristes ont visité le Maroc en 2016, en hausse de 1,5 % par rapport à 2016, pour des recettes de 63,24 Mds de dirhams (MAD), en progression de 3,4 %. Cette tendance positive s’est poursuivie sur 2017 avec respectivement + 10,4 % et + 5 % sur la période janvier-août. De même les transferts de la diaspora demeurent dynamiques : + 4 % en 2016 à 63,56 Mds MAD, et + 2,7 % sur les huit premiers mois de 2017.

 

La commercialisation de produits financiers islamiques a débuté au Maroc, disponibles aujourd’hui auprès d’Umnia Bank et de Bank Assafa. Sur le plan politique, l’année a été mouvementée. Les élections législatives d’octobre 2016 avaient donné une courte avance au parti Justice et Développement, mais le Premier Ministre reconduit Abdelilah Benkirane avait été impuissant à former un nouveau gouvernent. Il a été remercié et remplacé en mars 2017 par Eddine El Othamini. En octobre suivant, plusieurs ministres ont été limogés pour manque de suivi du projet de développement d’Al Hoceima. Le pouvoir fait face depuis des mois à une vive contestation dans la province du Riff.

 

Sur le plan diplomatique et économique, la stratégie panafricaine du Maroc se poursuit. Après son adhésion à l’Union africaine(UA), en janvier 2017, le Maroc devait intégrer, en décembre suivant, la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

 

Source : Rapport CIAN / Le MOCI (édition 2018)

 

Mobilités

Chiffres clés

Population (2018) : 35,2 millions d’habitants, dont population urbaine : 62 %.

 

Langues : arabe, dialecte berbère, français (langue commerciale).

 

Religions : Islam : 98,7 % ; christianisme : 1,1 % ; judaïsme : 0,2 %.

 

Nombre de Français immatriculés (2018) : 54 674.

 

Nombre d’entreprises françaises implantées : 518.

 

PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 8 932 USD.

 

Taux de croissance du PIB (2018) : + 3,1 %.

 

Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 1,7 t.

 

Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 71e, niveau « moyen ».

 

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

 

S’y rendre

Formalités

Il n’y a pas de visa touristique pour entrer au Maroc. Pour un séjour au Maroc, il convient de disposer d’un passeport en cours de validité couvrant la totalité du séjour programmé. L’admission sur le territoire marocain n’est plus possible sur la présentation de la seule carte nationale d’identité.

Il convient de vérifier, à l’arrivée, que le passeport a été visé par les autorités de police des frontières (mention d’un numéro lors d’une première visite et cachet d’entrée, sous peine de se trouver, à son insu, en séjour illégal). En revanche, pour y travailler, les étrangers doivent détenir une carte de séjour valide ainsi qu’un permis de travail.

 

Y travailler

Le marché du travail

Face à la rareté de compétences qualifiées, les entreprises préfèrent les candidats qui affichent une expérience internationale. Le recrutement en ligne est en très forte croissance et se positionne aujourd’hui comme le deuxième moyen de recrutement après le relationnel. Le contrat de travail le plus répandu est le CDI. Suivent le CDD et le contrat d’intérim. Une grande importance est donnée aux langues du fait de la situation géographique du Royaume : par ordre d’importance, le français, l’anglais, l’arabe et l’espagnol.

Les secteurs qui recrutent sont les suivants : web center et centres d’appels, informatique, BTP, agroalimentaire, offshoring et banque-finance.

 

Le cadre légal du travail

Salaire minimum légal : le gouvernement marocain a porté le salaire minimum dans l’industrie, le commerce et les services à 13,46 MAD/heure (1,24 euro) depuis le 1er juillet 2015 (valable en 2019). Sur une base de 191 heures/mois, cela donne actuellement un niveau mensuel de 2 570,86 MAD/mois (237 euros).

 

Durée de travail : 44 heures par semaine pour le secteur non agricole. 48 heures par semaine pour le secteur agricole.

 

Durée de la période d’essai/du préavis : la période d’essai est de 1 à 3 mois selon le statut du salarié, souvent renouvelable une fois.

 

Emploi à temps partiel/total : l’emploi à temps partiel est quasiment nul sur le marché, c’est dans 99,9 % des cas un emploi à temps complet.

 

Rémunération avantages et impôts : l’impôt sur le revenu est prélevé à la source ; il est entre 15 et 40 % selon la tranche de salaire. Le salarié dispose de 18 jours de congés soit 3 semaines.

 

Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

 

Horaires de travail

Administrations : 8 h 30 – 16 h.

Entreprises : 9 h – 17 h.

Banques : 8 h 30 – 16 h.

Commerces : 10 h – 22 h.

 

Sources : MEAE et CFCIM.

 

Meilleurs sites d’emploi

www.rekrute.com

www.emploi.ma/emploi-bourse

www.marocemploi.net

www.anapec.org

www.adecco.ma

www.avito.ma

www.manpower-maroc.com

www.emploi.gov.ma

www.cfcim.org

 

Vie pratique

 

Coût de la vie

 

Monnaie : dirham (MAD). Monnaie non librement convertible.

 

Taux de change : 1 EUR = 10,86 MAD (12-04-2019).

 

Indice Big Mac : n.d.

 

Se loger : à Casablanca les loyers mensuels sont les suivants : entre 300 et 700 euros pour un studio dans un quartier résidentiel ; entre 500 et 1 100 euros pour un appartement de trois pièces.

La recherche d’un logement se fait par l’intermédiaire d’une des nombreuses agences de location implantées dans toutes les grandes villes, ou, éventuellement, par le « bouche-à-oreille ». On trouve aussi bien villas et appartements, vides pour la plupart, les logements meublés étant très rares.

Les conditions pour se loger au Maroc en location sont semblables à celles de la France puisque le contrat de bail doit être écrit impérativement et doit clairement et explicitement fixer les droits et obligations du bailleur et du locataire. Un état des lieux à l’entrée et à la sortie devra être effectué. Le dépôt de garantie ne peut dépasser 2 mois. La hausse du loyer ne peut intervenir avant un délai de 3 ans et elle est de 8 % maximum pour les locaux à usage d’habitation.

 

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Casablanca (128e) et Rabat (165e).

 

Source : Mercer, Numbeo.com et XE currency converter

 

 

Informations utiles

 

Nature du réseau électrique

220 volts.

 

Télécommunications

Indicatif : + 212 (524 pour Marrakech ; 522 pour Casablanca ; 528 Agadir ; 537 Rabat ; 539 Tanger).

Qualité du réseau mobile : bonne. Les trois opérateurs de réseaux 3G/4G (Maroc Telecom, Orange Maroc et Inwi) affichent des taux de couverture excellents en ville. En zone rurale, l’accès est plus difficile. L’usage du mobile est très développé et il est recommandé d’acheter une carte SIM sur place afin de bénéficier des tarifs locaux. Pour le coût du «roaming», se renseigner auprès de son opérateur en France.

Qualité du réseau Internet : bonne. L’accès à Internet est très facile et le très haut débit est en cours de développement dans les grandes métropoles. La plupart des hôtels internationaux offrent une connexion wi-fi.

 

Principaux jours fériés 2019

11 août : fête du sacrifice.
6 novembre : anniversaire de la Marche Verte.
9 novembre : anniversaire du Prophète.

 

 

 

Distances de ville à ville

Rabat – Casablanca : 93 km.

 

Déplacements de ville à ville

L’avion est le moyen le plus utilisé pour les déplacements d’affaires de ville à ville.

 

Réseau autoroutier en excellent état.

 

Les autorités marocaines ont fait un gros effort pour moderniser les infrastructures de transport.

 

 

Contacts

En France

 

Ambassade du Maroc

www.amb-maroc.fr

info@amb-maroc.fr

 

 

Sur place

 

Ambassade de France

https://ma.ambafrance.org/

webmestre@ambafrance-ma.org

 

Service économique régional de Rabat

www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/maroc

rabat@dgtresor.gouv.fr

 

Chambre de commerce et d’industrie française du Maroc (CFCIM), partenaire exclusif de Business France au Maroc

http://export.businessfrance.fr/maroc/export-maroc-avec-ubifrance-et-CFCIM.html

www.cfcim.org

cfcim@cfcim.org