fbpx

Slovaquie

Économie

Informations pays

Population (millions, 2019)  : 5,4
Capitale : Bratislava
Devise : Euro
Décalage horaire avec la France : aucun.
Climat :
• Température moyenne la plus basse : – 2° C (en janvier).
• Température moyenne la plus élevée : 27° C (en juillet-août).

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 2,3 % ; 2018 : 3,8 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2019) (2) : 33 680

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Conjoncture

Les toutes dernières prévisions pour 2019 et 2020 du ministère des Finances tablent désormais sur un ralentissement de la croissance du PIB en 2019 (2,4 %) ainsi qu’en 2020 (2,3 %), après avoir bénéficié d’une année 2018 très favorable (4 %), mais prévoit un léger rebondissement en 2021 (2,8 %) et 2022 (2,7 %).

La trajectoire des finances publiques vers l’équilibre budgétaire cette année et l’année prochaine apparaît définitivement compromise.

Le pays – confronté à un vieillissement démographique et un fléchissement des gains de productivité – doit se préparer à un défi de taille, celui de tirer vers le haut le niveau de vie de la population tout en maintenant l’attractivité du pays pour les investisseurs étrangers qui ne considèrent déjà plus la Slovaquie comme un pays à bas coûts, ce qui devrait le pousser à transformer le modèle économique actuel « d’assemblage» à une économie de la connaissance et de l’innovation.

Source : https://www.tresor.economie.gouv.fr

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2019, Md EUR, évolution sur 2018) :
Export : 79,962 (+1,04 %)
Import : 80,407 (+2,13 %)

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :
1 – Union européenne 57,2 %
2 – Chine 6,3 %
3 – Russie 5,5 %
4 – Corée du Sud 5,4 %
5 – Vietnam 5,1 %

(Exportations françaises 2019 : 2,975 Md EUR, +1,94 %)

Sources : OMC et IHS Markit Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : moyen
Risque client : moyen, à surveiller

Notes de risque pays

OCDE : N. C. (octobre 2020)
Euler Hermes : A2, risque de court terme moyen (novembre 2020)
Coface : pays A4 ; environnement des affaires A2 (novembre 2020)
Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : C ; risque de transfert : 1/7 (novembre 2020).

Environnement des affaires
Classement « Doing Business 2020 » (1) : 45/190 (France 32e)
Indice de perception de la corruption (2) : 59/180

Sources : (1) Banque mondiale. (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Il n’existe pas d’organisme spécialisé sérieux localement : on manque d’historique sur les entreprises, peu de bilans sont publiés. On peut toujours essayer d’obtenir de l’information basique auprès des sociétés françaises spécialisées (Ellisphère, Altares, etc.) et se rapprocher des milieux d’affaires et institutionnels français et européens sur place ou des autres fournisseurs pour des renseignements plus pertinents.

Moyens de paiement

Monnaie locale
L’euro.

Conseillés
Le virement Swift et le crédit documentaire sont les moyens les plus utilisés. En fonction du montant, garantir soit par une lettre de crédit standby (de plus en plus acceptée en Slovaquie) ou une couverture d’assurance-crédit, s’il s’agit d’un virement bancaire, soit par une confirmation en cas de crédit documentaire.

Déconseillés
Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels

Les délais contractuels sont de 30 jours, conformément à la Directive européenne. Environ 30 % des transactions se font par paiement d’avance. Selon le prestataire allemand EOS, enquête couvrant le 1er trimestre 2019, le délai moyen accordé localement est de 35 jours, avec 76 % des factures payées dans les délais. Données quasi identiques à celles du Baromètre des paiements d’Atradius, publié en septembre 2019, reportant 33 jours. 

Plus récemment, pour Intrum Justitia (« European Payment Report 2020 », basé sur une enquête réalisée entre février et mai 2020) sur la période concernée, le délai moyen de paiement accordé est de 37 jours pour les entreprises du secteur privé et de 44 jours pour le secteur public. 

Risques de retards de paiement
Certaines données ci-après sont issues d’informations recueillies avant la pandémie de Covid-19. Suite à celle-ci, on a constaté dans la quasi-totalité des pays de nombreux retards de paiement, de 15 jours au minimum à plus de 30 jours selon les premières estimations.

Les données les plus récentes recueillies par Intrum Justitia en pleine pandémie, indiquent un délai moyen de retard de paiement est de 14 jours pour les entreprises du secteur privé et de 16 jours pour le secteur public, avec des DSO respectifs de 51 et 60 jours.

À rapprocher d’études plus anciennes, comme celle du prestataire allemand EOS : sur le premier semestre 2019, 19 jours en moyenne de retard de paiement. 

Acomptes à la commande
Il est possible d’en obtenir et recommandé d’en demander.

Garanties bancaires locales

Des garanties bancaires peuvent être obtenues, mais la négociation avec votre client sera rude car elles sont onéreuses. Les lettres de crédit standby sont encore peu utilisées.

Tribunal compétent en cas de litige

• Attention, comme pour de nombreux autres Peco (pays d’Europe centrale et orientale), le système judiciaire local laisse encore à désirer : lenteur, lourdeur, manque d’efficacité, fragilité du système juridique, corruption.

• Privilégier en premier lieu la négociation amiable et, en cas d’échec, une action devant un tribunal français, le tribunal de commerce de Paris de préférence (à préciser dans le contrat). C’est le seul dont la décision ne posera pas trop de problèmes pour l’exécution en Slovaquie. En matière d’injonction de payer européenne, les tribunaux compétents sont les tribunaux de district (« okresné súdy »).

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 46/190

Le conseil du crédit manager

Tous les indicateurs sont au rouge. Augmentation des retards de paiement (tendance confirmée par la majorité des prestataires) et, surtout, trois années de très fortes hausses des défaillances d’entreprises ; de 2017 à 2019.

Pour les deux années à venir, Euler Hermes prévoit respectivement +22 % et +12 %. Les entreprises slovaques ont longtemps eu une réputation de comportement payeur correct, il n’en demeure pas moins que compte tenu de la dégradation de la situation économique et de l’absence d’informations fiables sur les entreprises, nous recommandons la plus grande prudence.

Mobilité

Les chiffres clés

Population (2018) : 5,4 millions d’habitants, dont population urbaine : 55 %.

Langues : slovaque, langue officielle (parlé par 85 % de la population). Autres langues parlées : le hongrois, l’ukrainien, le polonais et le tchèque. Anglais et allemands souvent utilisés dans les affaires.

Religions : catholiques : 69 % ; protestants : 9 % ; grécocatholiques : 4 % ; autres : 5 % ; sans religion 13 %.

Nombre de Français immatriculés (2018) : 1 050.

Nombre d’entreprises françaises implantées : 275.

PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 35 130 USD.

Taux de croissance du PIB (2018) : + 4,1 %.

Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 6,95 t

Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 22e, niveau « élevé ».

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

S’y rendre 

Formalités

Les Français ne sont soumis à aucun contrôle d’identité lors de leur entrée en Slovaquie. Ils doivent cependant pouvoir prouver leur identité à tout moment.
Aucun vaccin n’est exigé.
La Slovaquie est membre de l’Union européenne. À ce titre, la libre circulation des travailleurs est un droit fondamental qui permet aux ressortissants de n’importe lequel de ces pays de travailler dans un autre pays de l’UE dans les mêmes conditions que les citoyens de cet État-ci.

Comment y aller

Par avion : se rendre en Slovaquie en avion depuis la France est sensiblement plus compliqué que pour la République tchèque, la Hongrie ou la Pologne.

Depuis la faillite de SkyEurope, l’une des pionniers du low cost et le plus grand en son temps de toute l’Europe centrale et orientale, l’aéroport Štefánik de Bratislava est très peu utilisé.

Dans la majorité des cas, les voyageurs pour Bratislava optent pour l’aéroport de Vienne, qui ne se situe qu’à cinquante kilomètres et est bien relié par autobus depuis et vers la capitale slovaque. Le transfert en taxi vers le centre-ville coûte environ 60 euros.

Source : www.slovaquie.fr

Y travailler

Le marché du travail

Les branches d’activité qui offrent le plus grand nombre de postes d’emploi vacants en Slovaquie sont l’industrie mécanique, l’automobile, les technologies de l’information et le commerce.  En Slovaquie, la demande concerne également les chauffeurs de poids lourds et de camions dans le domaine du transport international.  À l’heure actuelle, une forte demande concerne également le personnel médical.  Certaines régions plus reculées sont confrontées à une insuffisance de médecins généralistes et de médecins spécialisés; les infirmiers et les infirmières sont également sollicités.

Dans le cas d’une recherche d’offres d’emploi sur internet, vous pouvez utiliser les sites internet des administrations ou des portails privés qui proposent du travail en Slovaquie et à l’étranger. Sur certains sites, vous pouvez déposer votre CV ou faire une analyse personnelle de votre profil pour le marché du travail. Vous pouvez consulter les annonces dans la presse écrite : les quotidiens, hebdomadaires et la presse régionale proposent un large choix d’offres d’emploi dans différents domaines.

Les agences du Bureau du travail, des affaires sociales et de la famille mettent régulièrement à jour des offres d’emploi dans leurs régions. Les forums d’information, les bourses de l’emploi régionales et internationales organisées par le réseau EURES permettent un contact direct avec les employeurs. Les cabinets de recrutement payants peuvent vous aider dans votre recherche d’emploi et sont autorisés à demander une rétribution en échange de leurs services dans des conditions déterminées.

Les services des agences de travail temporaire ou des agences spécialisées dans l’embauche des travailleurs handicapés constituent également l’une des possibilités pour rechercher un emploi en Slovaquie. L’un des meilleurs procédés pour rechercher efficacement un emploi consiste à envoyer des candidatures spontanées qui vous permettent d’entrer directement en contact avec les employeurs.

Cadre légal du travail

Salaire minimum : 520 euros/mois.

Durée de la période d’essai du préavis : 3 ou 6 mois (cadres).

Nombre d’heures travaillées par an (2017) : 1 714 heures par personne.

Emploi à temps partiel/total (2017) : 5,8 %.

Rémunération avantages et impôts : salaire fixe en fonction de la formation et de l’expérience.

Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

Horaires de travail

Administrations : 7 h – 16 h.

Entreprises : 8 h – 17 h.

Banques : 8 h 30 – 16 h 30.

Commerces : 9 h – 17 h ou 18 h. Fermeture le samedi à 13 h de la majorité des petits commerces. Les supermarchés (Billa, Tesco) restent ouverts, eux, jusqu’à 21 h en semaine et 19 h le week-end.

Meilleurs sites d’emploi

www.grafton.sk
www.job.sk
www.indeed.fr/Emplois-Slovaquie

Source : EURES

Vie pratique

Coût de la vie

Monnaie : l’euro (EUR).

Indice Big Mac : n.d.

Se loger : pour un studio, loyer mensuel à Bratislava compris entre 400 et 800 euros ; pour un trois pièces, entre 600 et 1 200 euros. Loyers moins élevés dans les autres villes. Il existe une pénurie de logements à Bratislava et dans certaines grandes villes telles que Trnava. Les jeunes actifs continuent souvent de vivre avec leurs parents ou sont obligés de pratiquer la colocation.

Les loyers sont généralement proposés au mois, les charges sont en principe incluses (eau, électricité, chauffage) ; les locations sont généralement meublées ou semi-meublées.

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Bratislava (113e).

Sources : Numbeo.com et Mercer  et www.slovaquie.fr

Informations utiles

Nature du réseau électrique

230 volts, prise de courant standard.

Télécommunications

Indicatif : + 421.

Qualité du réseau mobile : excellente.

Qualité du réseau Internet : excellente.

Principaux jours fériés 2019

1er novembre : Toussaint.
24, 25 et 26 décembre : Noël.

Sources : MEAE, EURES, OCDE et Business France.

Distances de ville à ville

Paris – Bratislava : 1 094 km.

Déplacements de ville à ville

L’avion connecte les villes de Bratislava et Kosice. Il est possible d’utiliser le train pour voyager à l’intérieur du pays (connexions entre les principales villes du pays). Cependant, c’est un moyen de transport lent et vétuste.

Le réseau d’autobus couvre l’ensemble du territoire et il est efficace et confortable. Il est recommandé d’utiliser le réseau d’autobus même si plus cher que le train.

Le réseau routier est en bon état dans l’ensemble (peu d’autoroutes). Pour emprunter les autoroutes slovaques, les automobilistes doivent au préalable acheter dans une station essence ou dans un bureau de poste une vignette d’autoroute, coûtant environ 30 euros pour un véhicule de tourisme pour un an.

Veillez au respect du Code de la route (notamment les limitations de vitesse), du taux d’alcool autorisé au volant (tolérance zéro). Les contrôles sont fréquents et les peines encourues sont sévères, retrait du permis et/ou amende importante.

Contacts

Les acteurs publics

Service économique régional de la DG Trésor
SE de Bratislava
Tél. : +421 2 59 34 74 00
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/SK

Les acteurs privés

Chambre de commerce francoslovaque
Localisation : Bratislava
Klariská 14
811 03 Bratislava
danisova@fsok.sk
http://www.fsok.sk

Logistique & Douane

Dans le classement « Doing Business 2020 » de la Banque mondiale, la Slovaquie est classée au 1er rang mondial (inchangé par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédu-
res : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 0 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 0 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

Actualités : Slovaquie

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.