fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Royaume-Uni
Données Générales

Informations pays

Population (millions, 2018) : 66,3

Sources : Eurostat.

 

Capitale : Londres

 

Devise : Livre sterling

 

Décalage horaire avec la France : moins 1 heure.

 

Climat :

À Londres

• Température moyenne la plus basse en janvier : 0°C.

• Température moyenne la plus élevée en été : autour de 20°C.

 

Indicateur économique :
Taux de croissance du PIB (1) : 2018 : 1,4 % ; 2017 : 1,8 %

Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 44 090

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Commerce extérieur 

Échanges de marchandises (2018, Mds EUR, évolution sur 2017)  :
Export : 419,041 (+6,54 %)
Import : 553,269 (+0,52 %)

 

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – Allemagne 14,18 %
2 – États-Unis 9,74 %
3 – Pays-Bas 8,59 %
4 – Chine 8,25 %
5 – France 5,85 %

 

(Exportations françaises 2018 : 32,537 Md EUR, +4,55 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas.

Mobilités

Chiffres clés

Population (2018) : 66,5 millions d’habitants, dont population urbaine 83 %.

 

Langues : l’anglais. Au Pays de Galles, le gallois bénéficie d’un statut égal à l’anglais. Le gaélique et le scots sont reconnus en Écosse.

 

Religions : protestants : 2,6 % (plusieurs cultes) ; anglicans : 46,3 % ; catholiques : 21,5 % ; musulmans : 10,8 % ; sikhs : 4,2% ; hindouistes : 1,4 % ; juifs 1,3 %.

 

Nombre de Français immatriculés (2018) : 146 213.

 

Nombre d’entreprises françaises implantées : 3 299.

 

PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 45 705 USD.

 

Taux de croissance du PIB (2018) : + 1,4 %.

 

Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 5,7 t.

 

Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 57e, niveau « élevé».

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

 

S’y rendre

Formalités

La carte d’identité (ou le passeport) en cours de validité est requise pour entrer sur le territoire britannique depuis la France.

Visa ou permis de travail (pour les étrangers) : des examens médicaux sont organisés par l’employeur préalablement au recrutement. Rien de particulier pour les ressortissants européens.

 

Y travailler

Le marché du travail 

Le marché du travail britannique est flexible et dynamique, avec plus de 10 millions de personnes transitant annuellement entre chômage, emploi, et inactivité. Environ un travailleur sur cinq accède à un emploi chaque année, tandis que la même proportion quitte un emploi. Le taux de chômage est de 4 % (janvier 2019).

 

Les secteurs ou professions suivants souffrent d’une pénurie de compétences au Royaume-Uni : soins de santé (médecins et infirmiers); ingénierie; technologies de l’information et de la communication; chefs qualifiés. La liste officielle complète est disponible sur le site gouvernemental www.gov.uk/guidance/immigration-rules/immigration-rules-appendix-k-shortage-occupation-list

 

Les Français continuent à être bien placés dans plusieurs domaines : finance et informatique ; restauration et hôtellerie ; enseignement du français ; secrétariat bilingue assistante de direction et comptabilité ; etc.

 

La victoire du oui au référendum sur le Brexit et les négociations en cours entre le gouvernement britannique et la Commission de Bruxelles sur les nouvelles relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne laissent planer des interrogations sur les futures conditions concrètes d’accès des ressortissants européens au marché de l’emploi britannique.

 

Les Job Centres sont l’équivalent britannique de Pôle Emploi, ils se trouvent dans chaque ville. Il suffit de s’y inscrire. Ils possèdent des bases de données importantes et connaissent les besoins des entreprises locales. Leurs conseillers peuvent vous apporter une aide dans votre recherche pour trouver un emploi en Angleterre

 

Le cadre légal du travail

Salaire minimum : fixé à 8,21 GBP/ heure (9,5 euros) depuis avril 2019.

 

Nombre d’heures travaillées par an (2017) : 1 514 heures par personne.

 

Emploi à temps partiel/total (2017) : 23,5 %.

 

Rémunération avantages et impôts : le salaire de base est fonction des études et de l’expérience. Primes liées aux résultats personnels et de l’entreprise. Impôt déduit du salaire, entre 0 % et 40 % du revenu total. Véhicule de société pour la plupart des postes de vendeurs, cadres commerciaux et marketing, plus ordinateur portable et téléphone mobile. Les congés sont généralement de cinq semaines.

 

Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

Sources : MEAE, EURES, UFE, OCDE et Business France.

 

Meilleurs sites d’emploi

www.delni.gov.uk/

www.recruitment-ccfgb.co.uk

www.fish4.co.uk

www.jobserve.com

www.step.org.uk

www.stepstone.co.uk

www.monster.co.uk

www.prospects.ac.uk

www.nases.org.uk

www.totaljobs.co.uk

 

Pour un poste qualifié, consultez la liste des agences de recrutement : www.rec.uk.com et www.agencycentral.co.uk.

 

Vie pratique

Coût de la vie

Monnaie : livre britannique (GBP).

 

Taux de change : 1 EUR = 0,86 GBP (12-04-2019).

 

Indice Big Mac : 4,1 USD.

 

Se loger : le loyer mensuel d’un studio dans le centre de Londres varie entre 1 600 et 2 600 euros. En banlieue, entre 1 200 et 1 800 euros. Compter entre 1 900 et 3000 euros pour un 3 pièces en banlieue. Le prix des locations dans les différentes parties du Royaume-Uni diffère sensiblement. Le Sud-est ainsi que la région de Londres sont les plus chères du royaume ; le nord de l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Ulster sont moins chers, dans le cas où l’on ne choisit pas une grande ville. Les logements meublés (« furnished ») sont plus faciles à trouver et coûtent le même prix que les locations vides. Les baux sont en général d’une durée d’un an. Il faut prévoir un mois de loyer d’avance ainsi qu’une caution d’environ un mois.

 

Les chambres chez l’habitant sont moins chères et peuvent inclure les repas, quant à la pension chez l’habitant (« home stay »), c’est une bonne façon de prendre contact avec la culture britannique à moindre coût.

 

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Londres (19e), Birmingham (128e), Aberdeen (134e), Glasgow (148e) et Belfats (152e).

 

Sources : Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Mercer, Numbeo.com, The Economist et XE currency converter.

 

Informations utiles

Nature du réseau électrique

220 volts.

Au Royaume-Uni, les prises de courant sont tripolaires de type G et sont constituées de 2 fiches horizontales et d’une prise de terre verticale.

 

Télécommunications

Indicatif : + 44.

 

Qualité du réseau mobile : excellente.

 

Qualité du réseau Internet : excellente.

 

Principaux jours fériés 2019

25 décembre : Noël

26 décembre : Boxing day.

 

Distances de ville à ville

Londres – Édimbourg : 534km.

Londres – Manchester : 262km.

Londres – Plymouth : 308 km.

 

Déplacements de ville à ville

En train : le réseau ferroviaire anglais couvre tout le pays.

 

Par la route : n’oubliez pas que les Anglais roulent à gauche !

 

Pour info
Le bus est le moyen de transport le plus économique, mais il n’est pas le plus rapide. Si vous n’êtes pas forcément pressé et que vous souhaitez voyager à moindre coût, optez pour le bus. La traversée en ferry ou via le tunnel sous la Manche est incluse dans votre billet d’autocar.
Pour vous rendre en Angleterre en bus, vous pouvez voyager avec Eurolines, ainsi qu’avec FlixBus et avec OuiBus. Une fois sur place, vous pouvez voyager à travers la Grande-Bretagne à moindres frais grâce au réseau de National Express, qui assure des services vers plus de 1 000 destinations, avec plus de 600 trajets par jour.

Source : www.visitbritain.com