fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Bulgarie | Données clés

Informations pays, Conjoncture économique, Commerce extérieur.


Informations pays

Population (millions, 2018) : 7,05

 

Capitale : Sofia

 

Devise : Lev bulgare (BGN).

 

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2018 : 3,1 % ; 2017 : 3,8 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 21 220

 

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Conjoncture

État membre de l’Union européenne depuis 2007, la Bulgarie compte une population de 7,2 millions d’habitants et enregistre un PIB de l’ordre de 47 Md EUR fin 2016.

 

L’activité économique s’est accrue de 3,4 % en 2016, soutenue par les exportations nettes et la consommation privée. Après le creusement budgétaire consécutif à la crise bancaire qui s’est produit en 2014, un budget équilibré a été atteint en 2016 après un déficit de 1,6 % du PIB en 2015.

 

Dans l’ensemble, les fondamentaux macroéconomiques du pays s’améliorent, mais l’environnement des affaires reste pénalisé par la corruption et un état de droit insuffisamment développé. La Banque Nationale Bulgare a estimé que les résultats des examens bancaires réalisés cette année permettent de conclure à une stabilité du système bancaire bulgare.

 

L’activité économique s’est accrue de 3,4 % en 2016, soutenue par les exportations nettes et la consommation privée. À l’inverse, l’investissement a nettement ralenti en 2016 (- 4 % selon la COM), principalement en raison de la faible absorption des fonds européens.

 

Pour 2017, la loi de finances se base sur un scénario de croissance de 2,5 %. Selon les dernières prévisions du ministère des Finances, l’activité économique accélérerait même à 3,0 % grâce à la consommation et à la formation brute de capital fixe. Ces prévisions sont cohérentes avec celles de la Commission (2,9 %), d’après laquelle la croissance serait soutenue par la consommation privée et l’investissement (+4,3 %) puisque de nouveaux projets devraient être cofinancés par l’UE pour la nouvelle période de programmation (2014-2020).

 

Le taux de chômage s’établit à 7,6 % en 2016, soit une baisse de 1,6 point de pourcentage par rapport à l’année précédente. La population bien formée a tendance à partir travailler à l’étranger compte tenu du niveau des salaires proposés en Bulgarie et les entreprises rencontrent des difficultés à recruter localement de la main d’œuvre qualifiée. La Bulgarie possède le salaire minimum le plus bas de l’UE (235 EUR depuis le 1er janvier 2017).

 

Source : DG Trésor  https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/16601_la-situation-economique-et-financiere-de-la-bulgarie-debut-2017

 

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2018, Mds EUR, évolution sur 2017) :
Export : 28,096 (+1,14 %)
Import : 32,105 (+6,26 %)

 

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – Allemagne 12,4 %
2 – Russie 9,75 %
3 – Italie 7,54 %
4 – Roumanie 6,87 %
5 – Turquie 6,14 %
(France 12e)

 

(Exportations françaises 2018 : 0,872 Md EUR, +5,22 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas.

 

Lire également nos articles