fbpx

Bulgarie

Économie

Informations pays

Population (millions,2020)1 : 7
Capitale : Sofia
Devise : Lev bulgare (BGN).

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel1 : 2020 : -4,2 % ; 2019 : 3,7 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2020)2 : 23 780

Source : (1) Eurostat. (2) Banque mondiale.

Conjoncture

La Bulgarie, Etat membre de l’UE depuis 2007 compte une population de 7,1 M d’habitants, un PIB de 55,2  Mds € en 2018 et enregistre une croissance supérieure à +3 % depuis 2015 qui s’est élevée à 3,1 % en 2018, tirée par la demande interne. La cohérence du policy mix – stabilité monétaire (régime de caisse d’émission) et équilibre des finances publiques – offre un cadre macroéconomique favorable. Le taux de chômage n’est plus, en moyenne, que de 5,2 % et l’inflation se situe désormais en territoire positif (2,6 % en 2018 contre 1,8 % en Zone euro). Dans le cadre de la demande du pays d’établir une coopération étroite avec l’Union bancaire, nécessaire à une candidature au Mécanisme de Change Européen (MCE II), la BCE procède à l’examen des actifs et aux stress tests de six banques et les autorités se sont engagées auprès de l’Eurogroupe sur un plan d’action comprenant l’adoption de réformes cruciales avant fin juillet 2019. Avec un PIB par habitant égal à 50 % de la moyenne de l’UE (en parité de pouvoir d’achat), la Bulgarie doit, par des réformes structurelles, stimuler sa croissance afin d’accélérer le rythme de sa convergence réelle.
Les investissements étrangers en Bulgarie sont importants, le stock total d’IDE cumulé en Bulgarie fin 2018 s’élève à 43 Mds EUR selon la BNB, soit 78 % du PIB. La Bulgarie a bénéficié d’importants investissements avant la crise de 2008, le stock d’IDE ayant quadruplé entre 2004 et 2008 mais n’augmente que modestement depuis.
Selon la BNB, fin 2018, le stock d’investissements français en Bulgarie s’élève à 1,17 Mds EUR, faisant de la France le 13ème investisseur avec 2,7 % du stock. Le stock français a légèrement augmenté de 4,3 % par rapport à 2017.

La présence économique française en Bulgarie s’appuie sur plus de 200 entreprises employant plus de 17 000 personnes et générant un chiffre d’affaires estimé à 2 Md EUR, correspondant à 3,6%  du PIB bulgare. La Bulgarie accueille des industriels français de premier ordre, dont Schneider Electric, Saint Gobain, Montupet[3], Latécoère et Air liquide. Les activités de services couvrent un ensemble de métiers, notamment la banque[4] et l’assurance (BNP Paribas y compris Cardif, Groupama), les services urbains (Veolia gère l’eau de la ville de Sofia et une partie du réseau chaleur de Varna), la distribution (M. Bricolage et Décathlon qui compte 5 implantations en Bulgarie), l’hôtellerie (le groupe Accor a ouvert un Novotel à Sofia ainsi qu’un hôtel Ibis).

Une usine de production du groupe Latécoère (équipementier de premier rang du groupe Airbus) fonctionne depuis peu à Plovdiv. L’investissement en Bulgarie devrait se réaliser en plusieurs phases, dont la première représente un investissement de 10,6 M EUR avec un début de production d’armoires électriques en 2018. Une montée en puissance progressive en 2019 et 2020 est prévue avec la production de portes d’avions et de sous-ensembles de portes. Par ailleurs, le groupe Soufflet prévoit la construction d’une nouvelle malterie d’ici 2020 (30 M EUR).

Avec un environnement favorable à l’entrepreneuriat et une main d’œuvre qualifiée, le secteur du numérique français est bien développé à Sofia et comporte une trentaine d’entreprises opérant du développement comme Trixir (jeux-vidéos) jusqu’au cloud computing avec Technofy.

Source : DG Trésor  https://www.tresor.economie.gouv.fr

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2020, Md USD, évolution sur 2019)3 :
Export : 31,907 (-4 %)
Import : 35,038 (-7 %)

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché en 2019)3 :
1 – Union européenne 60,8 %
2 – Russie 9,9 %
3 – Turquie 6,5 %
4 – Chine 4,5 %
5 – Égypte 2,2 %

Exportations françaises 20204 : 0,97 Md USD, -9,61 %

Source : (3) OMC. (4) IHS Markit. 

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : moyen à surveiller
Risque client : moyen à surveiller

Notes de risque pays

OCDE : 3/7 (octobre 2021)
Euler Hermes : B2, risque de court terme modéré (octobre 2021)
Coface : pays B ; environnement des affaires A3 (octobre 2021)
Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : E ; risque de transfert : 2/7 (octobre 2021)
Atradius : 4/10 stable (octobre 2021).

Environnement des affaires
Indice de perception de la corruption (2) : 69/180

Sources : (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

Peu d’informations disponibles, donc guère fiables. À l’exception d’un, les rares prestataires locaux ont disparu. Passer par les prestataires français (Altares, Ellisphere, etc.) pour des informations basiques sur les sociétés bulgares et se rapprocher des milieux d’affaires et institutionnels français et européens.

• Prestataire local, avec site en anglais
Creditreform Bulgaria EOOD
ul. Sandor Petofi 10
1606 Sofia
Tél. +359 2 929 39 93, +359 2 920 40 93-98
Fax : +359 2 920 09 94
Site web : www.creditreform.bg/en/home.html

Moyens de paiement

Monnaie locale
Le lev, leva au pluriel (BGN).
Taux de change au 3 octobre 2021 :
1 BGN = 0,51129 EUR.
1 EUR = 1,95583 BGN

Bon à savoir
Selon une dépêche de l’AFP datée du 11 avril 2020, la Bulgarie avait souhaité accélérer de plusieurs mois son processus d’adhésion à la zone euro, fin avril au lieu de juillet. Comme le soulignait Les Échos, c’était essentiellement pour obtenir des prêts accordés aux pays membres pour surmonter la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. Peine perdue : à ce jour, toujours pas de date d’adoption mais, première étape, le pays a adhéré au mécanisme de taux de change européen en juillet 2020.

Meilleure monnaie de facturation des échanges
L’euro.

Conseillés
Le virement Swift (la Bulgarie appartient à la zone SEPA/Single Euro Payments Area) et le crédit documentaire sont les moyens les plus utilisés. En fonction du montant, garantir soit par une lettre de crédit standby ou une couverture d’assurance-crédit s’il s’agit d’un virement bancaire, soit par une confirmation en cas de crédit documentaire.

Déconseillés
Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
Paiement d’avance si possible (environ 50 % des transactions de la Bulgarie au niveau mondial). Sinon 15 à 30 jours maximum, selon les secteurs. La transposition de la Directive sur les délais de paiement est entrée en vigueur le 4 mars 2013. Le groupe allemand EOS, dans son rapport Payment practices in Europe 2019, relevait un délai moyen de 34 jours, avec 77 % des entreprises qui paient leurs factures à l’échéance prévue. Mais sur 2020, la situation s’est nettement dégradée. 

Pour Intrum Justitia (European Payment Report 2021, publié en juin 2021, basé sur une étude réalisée entre janvier et avril) sur la période concernée, le délai moyen de retard de paiement est de 15 jours pour les entreprises du secteur privé et de 10 jours pour le secteur public, avec des DSO (Days Sales Outstanding) respectifs de 58 et 64 jours.  

Ces dernières données sont cohérentes avec celles publiées par Euler Hermes dans son étude sur l’évolution du BFR dans le monde, publiée fin juillet 2021, qui établit, pour la Bulgarie, un DSO moyen de 52 jours en 2020.

Risques de retards de paiement
Certaines des données ci-après sont issues d’informations recueillies avant la pandémie de Covid-19. Suite à celle-ci, on a constaté, dès les premiers mois, dans la quasi-totalité des pays de nombreux retards de paiement, 30 à 60 jours au minimum selon les premières estimations.

Pour l’année 2019, EOS constatait un délai moyen de retard de 17 jours. 

Dun and Bradstreet, dans son Payment study 2021, couvrant l’année 2020, mentionne que 19 % seulement des entreprises respectent les échéances négociées. Et 1,3 % des entreprises paient avec plus de 90 jours de retard.

Acomptes à la commande
Il est possible d’en obtenir et recommandé d’en demander.

Garanties bancaires locales

Des garanties bancaires peuvent être obtenues. La lettre de crédit standby est de plus en plus couramment pratiquée : elle est souvent émise par des filiales ou succursales de banques étrangères.

Tribunal compétent en cas de litige

• Le tribunal prévu au contrat, français ou local.
• Depuis son adhésion à l’Union européenne, en janvier 2007, un jugement rendu en France peut être exécuté assez rapidement en Bulgarie. De toute façon, ce sera toujours plus rapide qu’une action en local.

Selon le Code de procédure civile bulgare, en matière d’injonction de payer européenne, la demande doit être présentée devant le tribunal de district du lieu où le débiteur a sa résidence principale ou son siège social ou devant celui du lieu d’exécution.

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 61/190

Le conseil du crédit manager

Le pays, entré dans l’UE le 1er janvier 2007 (avec la Roumanie), a encore beaucoup de chemin à parcourir. Son économie est durement touchée par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Ajoutons une forte corruption, une instabilité politique préoccupante et nous ne pouvons que recommander une très grande prudence dans les relations avec les entreprises bulgares. Après une stabilité des défaillances d’entreprises, elles étaient reparties à la hausse en 2019. Et Euler Hermes anticipait plus de 3 %
en 2020 et plus 17 % pour 2021.

Toutefois, en Bulgarie comme dans de nombreux autres pays de l’Union européenne, des dispositions ont été prises par les autorités pour « freiner » l’explosion des défaillances dues à la pandémie. Aussi les statistiques montrent une très forte baisse sur le premier trimestre 2021, mais à notre avis elle est non significative. L’année 2020 s’était par contre terminée sur une forte hausse (1 327 contre 996 en 2019). Par ailleurs, dans certains secteurs, l’agroalimentaire par exemple, l’embargo sur la Russie a eu pour effet d’inonder le marché bulgare de produits européens, littéralement bradés, et on craint une forte
hausse des défaillances des producteurs locaux. On commençait à constater, avant la pandémie de Covid-19, une amélioration du comportement des entreprises bulgares. On a vu plus haut que la situation s’est nettement dégradée. L’absence d’informations fiables sur les sociétés et le manque de soutien bancaire local doivent inciter à une extrême prudence dans les transactions avec des importateurs bulgares, surtout pour des montants élevés et/ou de nouveaux prospects.

Mobilité

Contacts

Les acteurs publics

Business France
Bureau de Bucarest (Roumanie)
Pays couverts : Bulgarie, Macédoine,
Moldavie, Roumanie
24 rue Italiana, Sector 2
020976 Bucarest
Tél. : +40 21 305 67 80
https://www.businessfrance.fr

Service économique régional de la DG Trésor
15 rue Oborishté, 3e étage – 1504 Sofia
Tél. : +359 2 960 79 79
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/BG

Les acteurs privés

CCI France Bulgarie
Localisation : Sofia
8A bld. Tsar Osvoboditel, ét. 2
1000 Sofia
Tél. : 00 359 897 81 81 74
contact@ccifrance-bulgarie.org
http://www.ccifrance-bulgarie.org

Partnec Global Bulgaria/Eastrategies
150 Vasil Levski blvd.,
floor 5, office 9 – 1527 Sofia
Tél. : +359878874334
office@partnec-global.com
http://www.partnec-global.com

Logistique & Douane

La Banque mondiale a annoncé en septembre 2021 l’arrêt de la publication Doing Business. Nous rappelons ici les dernières évaluations disponibles. Dans le classement « Doing Business 2020 », la Bulgarie était classée au 21e rang mondial (inchangé par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

• À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 4 h. ; coût 55 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (2 h. ; 52 USD).

• À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 1 h. ; coût 0 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (1 h. ; 0 USD).

Actualités : Bulgarie

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.