fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Canada
Données Générales

Informations pays

 

Population (millions, 2018) : 37,1

 

Capitale : Ottawa

 

Devise : Dollar canadien (CAD)

 

Décalage horaire avec la France : – 6 h avec Montréal été comme hiver, – 9 h avec Vancouver. Le Canada compte six fuseaux horaires.

 

Climat : Continental, océanique et polaire

 

À Toronto
Température moyenne la plus basse en janvier : – 20°C.
Température moyenne la plus élevée en juillet : 35°C.

 

À Montréal
Température moyenne la plus basse en janvier : – 15°C.
Température moyenne la plus élevée en juillet : 20°C.

 

Indicateurs économiques :

Taux de croissance du PIB, prix constant (1) : 2019 : +1,9 % (estim.) ; 2018 : +1,4 %

 

Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2017) (2) : 46 010

 

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2018, Mds EUR, évolution sur 2017) :
Export : 381,908 (+2,38 %)
Import : 389,477 (+1,64 %)

 

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché) :

1 – États-Unis 51,11 %
2 – Chine 12,70 %
3 – Mexique 6,18 %
4 – Allemagne 3,20 %
5 – Japon 2,82 %
(France : 9e)

 

(Exportations françaises 2018 : 3,364 Md EUR, +6,62 %)

Source : IHS Markit Global Trade Atlas.

 

Conjoncture

Avec une croissance de 2,6 % en 2011 et 1,8 % en 2012, l’économie canadienne se porte bien malgré un endettement élevé des ménages.

Au cours des années à venir, les besoins en infrastructures du Canada sont considérables dans nombreux secteurs de son économie, notamment dans le cadre de l’exploitation des ressources naturelles.

L’UE et le Canada ont annoncé la mise en place d’un accord économique et commercial global (AECG) le 18 octobre 2013. Les négociations de cet accord de libre-échange ont duré près de 5 ans.

 

Source : DG Trésor https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/Pays/canada

 

Découvrez l’Observatoire de la Compétence Métier – OCM

Risques Paiements
L'accès à la totalité de l'article est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cette fiche-pays : 5.00 €*
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre
Mobilités

Chiffres clés

Population (2018) : 37,1 millions d’habitants, dont population urbaine : 82 %.

 

Langues : anglais. Français au Québec. Religions : catholiques : 43,6 % ; protestants : 29,2 %.

 

Nombre de Français immatriculés (2018) : 100 356.

 

Nombre d’entreprises françaises implantées : 550.

 

PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 49 651 USD.

 

Taux de croissance du PIB (2018) : + 1,8 %.

 

Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 16,9 t.

 

Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 6e, niveau « très élevé ».

 

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

 

S’y rendre

Formalités

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa de résident temporaire pour un séjour ne dépassant pas six mois. Le passeport à lecture optique et/ou biométrique n’est pas obligatoire. La validité du passeport doit dépasser d’au moins un jour la durée du séjour prévue au Canada.

 

En novembre 2016 le Canada a mis en place une autorisation de voyage électronique (AVE), à laquelle sont assujettis les ressortissants de pays exemptés de visa (dont la France) entrant ou en correspondance au Canada par voie aérienne. Les passagers de nationalité française doivent ainsi obligatoirement obtenir leur AVE avant d’embarquer à destination du Canada, même en cas de correspondance (pour une destination finale aux USA, au Mexique, en Amérique du Sud, aux Caraïbes, etc.).

Validité : 5 ans.

Coût : 7 dollars canadiens (4,66 euros).

 

Si vous souhaitez travailler au Canada, vous devez déposer une demande de visa de résident temporaire. Il convient de faire la distinction entre le séjour temporaire et la résidence permanente au Canada. La résidence permanente est ouverte aux travailleurs qualifiés et professionnels, aux gens d’affaires et au regroupement familial.

 

Pour obtenir un visa de résident temporaire, il faut au préalable décrocher un emploi au Canada et présenter un contrat de travail. L’employeur canadien devra, de son côté, fournir une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) favorable. Ce document indique qu’il faut embaucher un travailleur étranger pour faire le travail et qu’aucun travailleur canadien n’est disponible pour le faire.

 

Le programme « Mobilité francophone » permet d’accélérer la procédure. Depuis le 1er juin 2016, les employeurs qui veulent embaucher les travailleurs qualifiés d’expression française ou bilingues qui ont l’intention de travailler dans une communauté à l’extérieur du Québec sont dispensés d’EIMT.

Source : Ambassade du Canada en France et MEAE.

 

Bon à savoir
Les agents d’Immigration Canada font preuve d’une grande vigilance et refusent l’entrée sur le territoire en cas de doute sur le motif du séjour et la probité des voyageurs. Ils ont tous pouvoirs pour décider d’un refoulement immédiat à la frontière, voire infliger une interdiction de territoire pour une durée donnée. Les services consulaires français ne peuvent en aucun cas intervenir dans une procédure de reconduite à la frontière, cette décision relevant de la seule appréciation des autorités canadiennes. Les questions posées sont très précises et ciblent les tentatives de détournement du séjour touristique à des fins de prospection d’emploi, d’emplois temporaires, d’études ou d’installations hors procédure d’immigration. 

Source : MEAE.

 

 

Y travailler

Le marché du travail

Depuis 1997, le Canada bénéficie d’une conjoncture favorable et ce dynamisme explique les besoins de main-d’œuvre et la politique de promotion de l’immigration des autorités canadiennes. Le Canada a une législation en matière d’immigration et un ministère propre, celui de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Canada (IRCC).

 

De réelles possibilités d’emploi existent pour les étrangers. Le marché du travail est très dynamique avec près de 370 000 emplois créés au cours des douze derniers mois. Les opportunités d’emploi sont par ailleurs plus importantes dans le Canada anglophone que dans la province de Québec. Le Canada pratique cependant une politique d’immigration très sélective. Une maîtrise de l’anglais est incontournable car elle élargit les possibilités d’emploi.

 

 

Principaux secteurs porteurs : industrie aérospatiale, agroalimentaire, automobile, chimie, technologies de l’information et des communications (TIC), pétrole et gaz, biotechnologie, santé et soins à la personne, appareils médicaux, industrie pharmaceutique et matières plastiques.

Les Canadiens préfèrent le téléphone et les rencontres physiques pour rechercher du travail. Il ne faut donc pas hésiter à appeler régulièrement les services des ressources humaines des grandes entreprises. Le Bureau d’immigration du Québec organise des journées de recrutement destinées à favoriser les rencontres entre employeurs et employés (www.facebook.com/JourneesQuebec).

Au niveau fédéral, l’ambassade du Canada organise régulièrement des réunions d’information et participe régulièrement aux salons et manifestations dédiés à l’expatriation.

Source : Ambassade du Canada en France et Le Moci.

 

 

Le cadre légal du travail
Avant le recrutement, il n’est pas rare qu’on vérifie les références, l’identité, la moralité et le casier judiciaire, l’état de santé.

 

Salaire minimum légal : varie selon les provinces (entre 11 et 15 CAD/heure, soit entre 7,2 et 9,98 euros).

 

Durée de travail : la durée normale du travail est de 8 heures par jour et de 40 heures par semaine. La durée hebdomadaire maximale du travail est de 48 heures.

 

Durée de la période d’essai/du préavis : période d’essai de 3 mois.

 

Nombre d’heures travaillées par an (2017) : 1 695 heures par personne.

 

Emploi à temps partiel/total (2017) : 19,1 %.

 

Rémunération avantages et impôts : salaire fixe en fonction de la formation et de l’expérience. Les primes sont liées au poste (secteur et position hiérarchique) et à l’organisation de l’entreprise.

 

Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

 

Horaires de travail

Magasins et bureaux : 10 h – 18 h, 9 h – 18 h dans les grandes villes.

Sources : MEAE, UFE, OCDE et Business France.

 

Meilleurs sites d’emploi
www.jobboom.com/fr
www.guichetemplois.gc.ca
www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr
www.immigrationfrancophone.ca/fr

www.canada.gc.ca/immigration
www.france.gc.ca
www.destination-canada-forum-emploi.ca

 

Vie pratique

Coût de la vie

 

Monnaie : dollar canadien (CAD).
Régime de change flottant.

 

Taux de change : 1 EUR = 1,51 CAD (12-04-2019).

 

Indice Big Mac : 5,1 USD.

 

Se loger : dans la banlieue de Toronto, les loyers s’établissent en moyenne de la façon suivante : il faut compter 800 euros/mois pour un studio et 1 300 euros/ mois pour un appartement de trois pièces. En centre-ville : 1 100 euros/mois et 1 900 euros/mois respectivement.

À Toronto, le nombre de logements offerts à la location est assez faible, ce qui rend le prix des loyers assez élevé. Le loyer de nombreux logements inclut tout ou partie des charges. Les charges représentent en moyenne 7,5 à 8 % du montant du loyer.

La caution est le plus souvent interdite mais en revanche on vous demandera de payer à l’avance le premier et le dernier mois de location, en général pour un an. La colocation est très répandue.

 

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Vancouver (109e), Toronto (109e), Montréal (147e), Calgary (154e) et Ottawa (160e).

 

Sources : Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Mercer, Numbeo.com, The Economist et XE currency converter.

 

Informations utiles

 

Nature du réseau électrique
110 volts.

 

Télécommunications
Indicatif : + 1.

 

Qualité du réseau mobile : excellente à proximité des grandes villes, aléatoire ailleurs.
Qualité du réseau Internet : excellente.

 

Principaux jours fériés 2019
7 septembre : fête du travail (national).
12 octobre : jour d’action de grâce (national).
11 novembre : jour du souvenir (national).
25 décembre : Noël.
26 décembre : lendemain de Noël.

 

Distances de ville à ville
Entre Toronto et Ottawa : 450 km
Prix avion : environ 400 euros.

 

Déplacements de ville à ville
Service d’autocar Greyhound ou avion qui est le mode de transport le plus utilisé.

 

Contacts

En France

 

Ambassade du Canada en France
www.amb-canada.fr
paris@inernational.gc.ca

 

Délégation générale du Québec
www.international.gouv.qc.ca/fr/paris
qc.paris@mri.gouv.qc.ca

 

Sur place

 

Ambassade de France au Canada
https://ca.ambafrance.org
politique@ambafrance-ca.org

 

Service économique régional d’Ottawa
www.tresor.economie.gouv.fr/pays/canada

 

Bureaux Business France au Canada (Toronto, Montréal et Vancouver)
http://export.businessfrance.fr/canada/export-canada-avec-nos-bureaux.html
canada@businessfrance.fr

 

Chambre de commerce et d’industrie française au Canada
www.ccifcmtl.ca