fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

8 octobre 2019

Moci communication. Dossier Hongrie 2019 : un environnement des affaires favorable aux investisseurs

 

 

 

 

 

 

Stabilité politique et juridique, ouverture de l’économie sur le monde, formation de la main-d’œuvre, fiscalité attractive, qualité des infrastructures. Tels sont les principaux avantages offerts par la Hongrie.

 

La Hongrie a mis en place une stratégie économique basée sur l’ouverture commerciale et le développement des liens avec le reste du monde. Le commerce extérieur est dynamique, avec une augmentation de 6,7 % en 2018. Les exportations ont progressé de 4,2 % (104,88 milliards d’euros) et les importations de 7,3 % (99,3 milliards d’euros). Les échanges extérieurs représentent un montant équivalant à plus de 160 % du PIB. Le cadre juridique et réglementaire est favorable aux investissements privés. La sécurité juridique est la règle et les institutions sont solides. Les autorités hongroises, bien conscientes de la nécessité de préserver l’attractivité du pays, cherchent en permanence à améliorer ce cadre. La procédure de création d’une entreprise, qui est similaire à celles des autres pays de l’Union européenne, a été simplifiée au cours de la période récente. Selon le dernier rapport « Doing Business » de la Banque mondiale, il faut 7 jours pour créer une entreprise. La note globale de la Hongrie dans ce classement place le pays au 53e rang mondial, une performance appréciable.

 

Taux de l’IS : 9%
La fiscalité est un autre atout important de la Hongrie. En 2017, une réforme importante de l’impôt sur les sociétés (IS) a été mise en œuvre. Le système forfaitaire a été remplacé par un taux unique de 9 %, qui est le plus bas au sein de l’Union européenne. La taxe professionnelle locale s’élève à 2 %, certaines municipalités ayant réduit ce taux pour attirer les investissements, et la contribution à l’innovation à 0,3 %. Il y a trois taux de TVA : 27 %, 18 % et 5 %. Tout aussi significative est la réduction des cotisations sociales, une priorité du gouvernement hongrois. Le taux de cotisation payé par les entreprises (part patronale) a été ramené de 27 % à 22 % en 2017 et à 19,5 % en 2018. En 2019, ce ratio a encore été abaissé de 2 points (17,5 %). De nouvelles réductions sont prévues afin de poursuivre l’allègement du coût du travail.

 

Infrastructures : un pays bien connecté
Le réseau autoroutier hongrois fait partie des plus denses d’Europe et son réseau routier figure à la troisième place en Europe en termes de densité après la Belgique et les Pays-Bas. Six capitales européennes se trouvent à seulement quelques heures d’autoroute de Budapest, facilitant ainsi les déplacements professionnels mais aussi le transport routier de marchandises : un atout fondamental pour les entreprises qui sont insérées dans les Supply Chain internationales.

Le réseau ferroviaire dense (7 712 kilomètres) garantit un accès facile aux autres pays européens. Le transport multimodal est ainsi rendu possible vers tous les ports et terminaux importants d’Europe. Plusieurs lignes de chemin de fer relient la Hongrie aux principaux ports d’Europe de l’Ouest (comme Hambourg, Bremerhaven ou Rotterdam), de l’Adriatique (Koper, Rijeka, Trieste) et de la mer Noire (Constanta) avec des services réguliers de train massif.

Autre atout : le Danube permet d’accéder à la mer du Nord et à la mer Noire. Le canal Rhin-Main-Danube relie Rotterdam, Amsterdam, Anvers et les centres industriels de l’Europe de l’Ouest avec la mer Noire.

Enfin, l’aéroport de Budapest est un hub international. Cargo City, la nouvelle installation de 16 000 m2 dédiée à la manutention de fret aérien, sera livrée au deuxième semestre 2019 et fera passer la capacité de manutention de cette plateforme à 250 000 tonnes par an.

 

CCI France Hongrie : Correspondant unique de la Team France Export

Depuis le 1er janvier 2019, la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Hongroise (CCIFH ou CCI France Hongrie) est le correspondant unique de la Team France Export en Hongrie. Elle est donc l’interlocuteur exclusif sur le marché hongrois de l’ensemble des acteurs du commerce extérieur basés en France. A ce titre, la CCI France Hongrie propose un accompagnement sur mesure aux entreprises françaises, principalement les PME et les ETI, qui souhaitent exporter et investir en Hongrie.
Elle apporte un soutien à l’export aux entreprises, via une multitude de services (mission de prospection, étude de marché, …) pour leur développement sur ce marché prometteur. Pour ce qui est de l’accompagnement à l’implantation, la CCIFH offre une gamme complète de prestations : location de poste de travail et de salle de réunion, domiciliation postale et juridique, d’hébergement et coaching de V.I.E, commercial à temps partagé, assistance à la création d’une structure locale, etc.
Enfin, la CCIFH assure l’animation de la communauté d’affaires par le biais de rencontres d’affaires (réunions M2M, « member to members », conférences, déjeuners), de clubs thématiques, du gala annuel, etc. Une occasion pour établir ou renforcer des contacts qui peuvent s’avérer précieux pour réussir en Hongrie.

 

L’importance du capital humain

Le bon niveau de formation des salariés hongrois est une composante fondamentale de la qualité de l’environnement des affaires. La Hongrie compte 6 universités dans le Classement mondial des universités QS ® 2018. Au total, il y a 65 établissements universitaires et écoles supérieures, qui accueillent plus de 250 000 étudiants chaque année. Le nombre élevé d’instituts de recherche de haut niveau témoigne de la force traditionnelle de la Hongrie dans les secteurs de la science et de la technologie. Comme en Allemagne, la formation professionnelle est une priorité depuis plusieurs décennies. L’alternance est fortement développée. On compte chaque année plus de 53 000 élèves inscrits dans les cursus de formation professionnelle. L’objectif est de répondre aux attentes des entreprises qui ont besoin de personnel de plus en plus qualifié.
Certaines grandes entreprises étrangères, comme Siemens ou Opel (racheté par PSA en 2017), ont ouvert leurs propres centres de formation. Le Opel Knowledge Center assure la formation professionnelle d’environ 100 apprentis simultanément.
Le tableau ne serait pas complet si on ne mentionnait pas les compétences linguistiques. Les jeunes Hongrois savent que les langues sont un atout essentiel pour réussir dans l’Europe d’aujourd’hui. La Hongrie compte environ 200 établissements primaires et secondaires bilingues où plus de 400 000 jeunes Hongrois apprennent les langues étrangères.