fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

13 décembre 2012

Trois questions à Alexandre Brunet, directeur du bureau Ubifrance Kazakhstan

Le Moci. Ubifrance a ouvert son bureau au Kazakhstan début 2012. Pourquoi ? Alexandre Brunet. D’abord parce que la relation bilatérale est bonne. Cela remonte à la visite du président Sarkozy en octobre 2009. Ensuite, parce que le Kazakhstan connaît un vrai développement économique, avec une croissance de 7,5% en 2011. Elle devait être de 5,5% en 2012 et en 2013. Le pays se modernise et veut rapidement acquérir des technologies nouvelles pour conserver sa compétitivité. Il doit dans de nombreux domaines remplacer des équipements obsolètes hérités de l’URSS. Ce qui est en jeu, c’est l’intégration du pays dans le commerce globalisé, alors qu’il vient d’entrer dans l’Union douanière avec la Russie et la Biélorussie et négocie son adhésion à l’OMC. Enfin, le président Nazarbaïev veut diversifier l’économie nationale et la faire moins reposer sur les matières premières. Le Moci. En quoi Ubifrance peut-elle contribuer au renforcement de la présence française au Kazakhstan ? A. B. Le pays est ouvert mais il l’a surtout été pour les grands contrats. Ubifrance a jugé que le dynamisme kazakhtanais profiterait également aux PME et PMI françaises. Il est important qu’elles puissent s’appuyer sur une structure sur place,...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 15 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres