fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

13 décembre 2012

Le partenariat franco-kazakhstanais perdure

Initié en 2008 par l’ancien président Sarkozy et le président Nazarbaiev, le partenariat stratégique entre la France et le Kazakhstan n’a pas été remis en cause par le président François Hollande. Au contraire, le nouveau gouvernement français a repris le flambeau et prépare une visite présidentielle pour 2013.C’est François Hollande qui a pris son téléphone le 17 septembre 2012 pour appeler son homologue kazakhstanais. Le geste a quelque chose de symbolique. Le chef de l’Etat français signifiait par cet appel que le partenariat stratégique initié par son prédécesseur, lors de sa visite à Astana le 6 octobre 2009, se poursuivra. « Il s’agissait de dire aux Kazakhstanais que l’on continue. Ils le savaient, mais c’était important de le dire », commente Jean-Charles Berthonnet, l’ambassadeur de France au Kazakhstan. Noursoultan Nazarbaïev l’a ainsi entendu, invitant le locataire de l’Elysée à Astana. Les deux présidents se sont ensuite vus à Paris le 21 novembre : une visite du président Hollande est confirmée pour le 1er semestre 2013. « C’est important. Les grands contrats au Kazakhstan ont besoin de feux verts politiques », rappelle Jean-Charles Berthonnet. Quatre ans seulement se sont écoulés depuis que l’ancien...

Il vous reste 79% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 15 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres