fbpx

Guide 2017 des formations : le V.I.E mode d’emploi

 

 

 

 

 

 

 

Voici une petite fiche pratique extraite de l’édition 2016 du Guide des aides à l’export pour les PME & ETI du Moci*.

Guichet : Business France

Description : ce dispositif permet de recruter un jeune de 18 à 28 ans, homme ou femme, de profil varié, pour lui confier une mission à l’étranger : étude de marché, prospection, renforcement d’équipes locales, accompagnement d’un contrat, d’un chantier, participation à la création d’une structure locale, animation d’un réseau de distribution, support technique d’un agent, etc.

Recrutement : Business France fournit une assistance au recrutement. Elle a aussi mis en place une base de données des candidats, Civiweb, permettant aux entreprises de trouver plus facilement les profils recherchés. La formule présente de nombreux avantages. Le premier, non négligeable, est que Business France se charge de la gestion administrative du personnel V.I.E.

Durée de la mission : de 6 à 24 mois, renouvelable une fois dans cette limite.

Organisation de la mission : un V.I.E peut passer jusqu’à 165 jours par an en France par année de mission, mais l’entreprise s’engage à affecter son candidat à l’étranger. L’entreprise peut également couvrir jusqu’à huit pays avec un même volontaire, grâce au V.I.E régional.

Mesures d’incitation : afin d’encourager les PME et TPE à utiliser la formule, le dispositif s’adapte régulièrement grâce à de nouvelles mesures. Voici les dernières mises en avant par Business France :
• le portage par des grands groupes ou des possibilités d’hébergement au sein de ses bureaux, les chambres de commerce et d’industrie françaises à l’étranger (CCIFE), solutions qui peuvent aller du simple hébergement au suivi du V.I.E durant sa mission ; des sociétés privées d’accompagnement à l’international proposent également ce service ;
• le parrainage du V.I.E par les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) en France et dans son pays de mission ;
• la formule du V.I.E à temps partagé, qui permet de bénéficier d’un V.I.E tout en partageant ses services et son coût avec d’autres entreprises, au sein d’une même filière professionnelle ou d’une même région ; il suffit que les entreprises aient un projet de développement dans un pays commun et qu’elles désignent l’une d’elles comme chef de file et interlocuteur de Business France pour les aspects juridiques et financiers.
• des organismes fédérateurs, par ailleurs, proposent aux PME de se regrouper autour d’un V.I.E à temps partagé en favorisant le rapprochement d’entreprises ayant un projet sur la même destination.

Dépenses à la charge de l’entreprise : frais de voyage aller et retour et de transport de bagage ; indemnité forfaitaire mensuelle variable selon les pays (entre 1 400 et 4 300 euros) ; frais de gestion des dossiers (protection sociale incluse) ; dépenses opérationnelles liées à la mission confiée.

Aides : des aides financières sont possibles.
• L’État : les dépenses liées au recours à un V.I.E sont éligibles au « prêt croissance internationale » de Bpifrance et le budget V.I.E est intégrable dans une assurance prospection. Le recours à un V.I.E ouvre aussi droit à un crédit d’impôt export. De nombreux dispositifs régionaux pouvant évoluer dans le cadre de la réorganisation des dispositifs engendrés par la réforme territoriale (loi NOTRe), se rapprocher des organismes contacts en région pour avoir des informations à jour.
• Les Régions : dans le cadre de leur rôle de chef de file de l’internationalisation des entreprises, des Régions ont développé des programmes de subventions dédiés à l’aide au recrutement de personnel à l’export. Certaines sont focalisées sur le financement complémentaire des V.I.E (dans un cadre forfaitaire ou de 30 à 50 % du coût, le plus souvent ; mais les Pays de la Loire vont jusqu’à 100 %). D’autres ont diversifié avec, au côté du co-financement du V.I.E, des aides au recrutement de personnels destinés à renforcer les services export des entreprises. Un conseil : renseignez-vous dans votre région auprès des contacts dédiés au soutien des PME et ETI à l’international !

Contacts
• Pour les entreprises :
N° Azur : 0810 659 659 ; infovie@businessfrance.fr
• Pour les jeunes :
N° Azur : 0810 101 828 ; info@civiweb.com

* France/Europe, Guide des aides à l’export pour les PME & ETI 2016, cliquer ici

Dernière édition

Suivez le Moci

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.