fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

23 février 2017

Guide 2017 des formations : en 2017, choisissez une formation qui colle à vos ambitions !

Au sommaire de ce dossier :
© Luckybusiness-Fotolia.com

La nécessité d’une internationalisation des activités s’est imposée, depuis quelques années, comme une priorité non seulement pour les politiques publiques des gouvernements successifs mais aussi pour les entreprises elles-mêmes. Pour les pouvoirs publics, il y va désormais de la croissance et des grands équilibres macro-économiques : depuis son pic de 2011 (à - 74,5 milliards d’euros), le déficit commercial a pu être réduit d’un tiers (- 48 milliards en 2016), mais cela reste insuffisant, il continue à plomber la croissance du pays. Selon l’Insee, le commerce extérieur a coûté - 0,9 point de PIB en 2016, après - 0,3 point en 2015. Autant dire que la relance de l’exportation et, surtout, la mobilisation des PME et ETI autour des opportunités des marchés étrangers, devrait rester une priorité haute des pouvoirs publics, quelle que soit leur couleur politique. Le nombre d’entreprises exportatrices a augmenté, les besoins en ressources humaines aussi Pour les entreprises, il y va aussi de leur pérennité : face à une économie française en faible croissance, les marchés étrangers doivent constituer des relais de croissance incontournables. En Europe, bien sûr, et au-delà, dans les pays émergents, qui affichent des taux de croissance...

Il vous reste 75% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 20 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres