fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Dossier

Palmarès 2015 des formations au commerce international
29 janvier 2015

Trois questions à Jean-Michel Huet, Partner du cabinet Bearing Point*

© D.R.

Le Moci. Quelle place occupe aujourd’hui les écoles françaises de commerce sur le marché international de la formation ? Jean-Michel Huet. La bonne nouvelle, c’est que les écoles de management françaises sont plutôt bien cotées à l’international : une vingtaine figurent par exemple dans le top 100 des meilleurs établissements européens en management du Financial Times. Et depuis 15 ans, il est évident qu’elles ont connu un véritable mouvement d’internationalisation, avec une polarisation du marché qui devrait se poursuivre. À l’avenir, certaines écoles – les plus nombreu-ses – auront une dimension nationale, voire locale, qui correspond au sens historique des écoles de commerce créées pour former ce que l’on appelle aujourd’hui le middle management. Une dizaine, 15 au maximum, aura une envergure européenne. Et une poignée d’entre elles – autour de 5 – aura une capacité à être dans la compétition internationale. Être un acteur international comprend plusieurs dimensions : figurer dans les classements, avoir des accréditations et pour cela, savoir se distinguer à l’international sur trois types de marché : celui des étudiants, celui de la formation continue et celui des professeurs et des chercheurs. Ce positionnement exige...

Il vous reste 74% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 21 articles
Trois questions à Jean-Michel Huet, Partner du cabinet Bearing Point*
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres