fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

7 mai 2015

Expo Milano contribuera à la relance économique

L’exposition universelle a ouvert ses portes le 1er mai dans la capitale lombarde. Elle devrait booster l’économie transalpine. La thématique retenue de l’alimentation va permettre de nourrir l’activité dans la région et le pays. « À ce jour, huit millions de billets ont été achetés pour l’Exposition universelle de Milan, dont 80 % hors d’Italie » et « l’objectif est de 20 millions, dont 60 % vendus dans le pays et 40 % à l’extérieur », rappelle l’Italien Ettore Zanoli, directeur du bureau milanais de Sopexa, société de communication et de marketing alimentaires. Malgré les retards pris dans la réalisation des infrastructures, Expo Milano 2015 se tiendra bien du 1er mai au 31 octobre assurent unanimement les Italiens et Français résidents dans la péninsule. « Avec sans doute quelques petits défauts au départ, mais qui seront réparés ensuite », parie un industriel français. « Nous sommes aux pays des miracles », plaisante un autre, pas inquiet pour un sou. Pourtant, l’investissement pour ce grand projet, qui s’étalera sur 110 hectares aux portes de la capitale lombarde, est considérable. L’État a prévu 3,3 milliards d’euros de dépenses publiques, mais, il est vrai, que les retombées attendues sont de...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 9 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres