fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

7 mai 2015

Relations bilatérales : la France et l’Italie, partenaires économiques

Entre Paris et Rome, tout est simple. La France est le premier investisseur étranger en Italie. En revanche, son voisin européen dispose d’un excédent commercial bilatéral confortable, de l’ordre de 5,5 milliards d’euros. Tous deux membres fondateurs de l’Union européenne, la France et l’Italie ne partagent pas seulement une frontière commune. Il y a une proximité intellectuelle et culturelle, qui se traduit autant dans l’art de vivre que dans le tourisme et les relations politiques et économiques. Ainsi, la France est-elle le premier investisseur international de l’autre côté des Alpes, avec un stock d’investissements directs étrangers (IDE) supérieur à 40 milliards d’euros, la présence de 1 500 filiales d’entreprises de l’Hexagone employant, au total, 280 000 personnes et générant un chiffre d’affaires global de 88 milliards d’euros par an, d’après le Service économique régional, basé à Rome. L’Italie, en revanche, ne serait que le 7e investisseur dans l’Hexagone, avec 1 400 entreprises cumulant 100 000 emplois. Donc, avantage, pourrait-on dire, à la France. Toutefois, en ce qui concerne le commerce extérieur, c’est le contraire. La deuxième puissance industrielle d’Europe, derrière l’Allemagne, dame le pion à...

Il vous reste 70% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 9 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres