Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

12 mars 2015

Les secteurs porteurs en Corée du Sud en 2015

À l’instar des pays occidentaux, la Corée du Sud est une économie développée avec des besoins en matière de technologie dans l’information, la communication ou la cybersécurité. Le marché se modernise, comme le montre l’essor de l’e-commerce et la recherche de produits gourmets. Enfin, le vieillissement de la population génère une demande dans le logement, les loisirs et la santé.   Agroalimentaire : un appétit croissant pour les produits gourmets Toujours plus curieux et à la recherche de qualité, les consommateurs sud-coréens sont devenus friands de produits alimentaires Made in France. Entre 2008 et 2012, les importations de fromages français ont augmenté de 215 %. Un chiffre qui s’explique autant par l’accord de libre-échange, qui a éliminé les droits de douane sur la quasi-totalité des exportations agricoles européennes, que par « l’occidentalisation des goûts et la curiosité pour les nouvelles découvertes », analyse Sukyoung Chung, directrice Sopexa Corée, une agence de communication internationale spécialisée dans l’alimentaire, le vin et l’art de vivre. Les desserts et autres gourmandises ont particulièrement le vent en poupe. « Depuis six ans, les macarons, les crèmes, les biscuits et les chocolats...

Il vous reste 89% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 9 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres