fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   Moci   •   E-commerce   •   Entreprises   •   Palmarès MOCI   •   Commerce extérieur   •   Mobilité   •   Expatriation   •   Mobilité internationale   •   Commerce   •   
5 juin 2018

UE / Commerce : mode d’emploi de la riposte tarifaire sur les produits américains

© sldesign1 - Fotolia.com

« Ce qu'ils peuvent faire, nous sommes capables de faire exactement la même chose ». Cet avertissement lancé le 1er juin par Jean-Claude Juncker, suite à l’annonce américaine d’imposer de nouvelles taxes sur l’acier et l’aluminium importés d’Europe, devrait se concrétiser d’ici à la fin du mois de juin et les importateurs de produits américains en Europe se préparent à l’échéance. Car outre le recours lancé à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dès le 1er juin et la préparation de mesures de sauvegarde de la sidérurgie européenne*, Bruxelles s’apprête aussi à mettre en œuvre une riposte tarifaire plus concrète sur une liste de produits américains importés. Objectif ? « Taper là ou ça fait mal mais en respectant les règles établies par l’organisation mondiale du commerce », résume un expert du dossier au sein de l’exécutif.

Un mot du calendrier. En guise de contre-attaque, l’UE a donc décidé d’imposer à son tour des droits de douanes supplémentaires sur une série de produits américains emblématiques. Elaborée depuis plusieurs semaines, la liste recensant ces articles a été soumise à l’OMC dès le 18 mai dernier. Les nouvelles taxes pourraient entrer en vigueur...

Ceci est l'extrait d'une Alerte confidentielle du MOCI
diffusée le 5 juin 2018 auprès des abonnés de sa Lettre confidentielle
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >