fbpx s

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

20 juillet 2018

French Touch 2018 : les filières se structurent à l’international

Les secteurs qui gagnent sont souvent les mieux structurés. Ces pôles d’excellence, qui font souvent honneur à la French Touch, à la French Tech, à la French Fab, ont su marier innovation et internationalisation. Et surtout ils ont su se regrouper autour de leaders forts et conscients de leur rôle de locomotive. Ce travail de structuration doit être poursuivi sans interruption au sein des entreprises évidemment, mais aussi des branches professionnelles. Car l’innovation est constante et la compétition féroce. Revue de détail dans ce dossier.   Année après année, le commerce extérieur de biens de la France s’enfonce dans le rouge : - 63,4 milliards d’euros en 2015, - 66,1 milliards en 2016, - 80 milliards en 2017. On s’est beaucoup répandu sur le déclin de l’industrie hexagonale, la faiblesse de son tissu d’exportateurs, constitué surtout de petites entreprises – sur 124 000 sociétés, 77 % avec un effectif inférieur à 20 salariés – et sa spécialisation dans un nombre trop réduit de filières à l’export. À cet égard, l’aéronautique représenterait presqu’une exception. Symbole par excellence de la French Fab, l’aéronautique est de loin la filière la plus structurée, un domaine d’excellence à l’international avec...

Il vous reste 86% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 6 articles
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres