fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Santé / Export : la filière signe un contrat pour se coordonner à l’international

7 février 2019


Les signatures de contrats de filières se poursuivent tous azimuts. Après les filières nucléaire et eau, respectivement les 28 et 31 janvier, la filière industries et technologies de santé a signé à son tour un contrat stratégique avec l’État, le 4 février, à Bercy. Le gouvernement réaffirme avec ce contrat son engagement aux côtés des industriels de cette filière très exportatrice, qui a dégagé un excédent commercial de +1,7 milliard d’euros en 2017. « On pense toujours au Chinois et aux Américains mais pas que, il faut penser aux Allemands et aux Suisses » Les industries et technologies de santé se sont 3 100 entreprises en France qui réalisent 90 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 35,6 milliards d’euros à l’exportation. Cette filière est constituée d’un tissu dense d’acteurs : des laboratoires pharmaceutiques aux fabricants de dispositifs médicaux en passant par les start-up des biotech et medtech. À l’exception des grands groupes tels bioMérieux, Sanofi ou Servier, la plupart de ces acteurs, PME et ETI, sont trop petits et doivent grandir pour faire face à la concurrence internationale. « On pense toujours au Chinois et aux Américains mais pas que, il faut penser aux Allemands et aux Suisses », a prévenu...

L'accès à la totalité de l'article (1185 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé