fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Brexit : les scénarios possibles après le vote du Parlement britannique

17 janvier 2019


Cet article a fait l'objet d'une Alerte diffusée le 16 janvier aux abonnés de la Lettre confidentielle. Difficile de dire de quoi seront faits les prochains jours. En rejetant massivement (432 voix contre 202), mardi soir 15 janvier, l’accord de retrait laborieusement négocié avec Bruxelles, les députés britanniques plongent leur pays dans une profonde incertitude. La Première ministre a désormais trois jours pour soumettre aux députés un plan B, soit au plus tard jusqu'à lundi prochain. D’ici là, Theresa May s’est engagée à reprendre les discussions avec les différents partis représentés au Parlement pour tenter de trouver un compromis. Elle pourrait ensuite se tourner, à nouveau vers ses partenaires européens. A Bruxelles, « le temps est presque écoulé » Mais si l’issue du vote avait beau être prévisible, elle n’a pas manqué de provoquer des réactions, tantôt inquiètes, souvent amères, au sein du bloc. « J'appelle le Royaume-Uni à clarifier ses intentions dès que possible. Le temps est presque écoulé », a déploré Jean-Claude Juncker dans un communiqué. Tout en regrettant le vote de la chambre, le président de la Commission européenne a mis en garde contre le risque « accru » d'un Brexit sans accord pour la transition,...

L'accès à la totalité de l'article (923 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé