fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Dossier

Guide business Brésil 2013
19 septembre 2013

Brésil, si protectionniste, mais si attrayant

Les turbulences monétaires et la grogne sociale du mois de juin ont ébranlé l’image du Brésil mais n’ont pas véritablement affecté une économie qui tournait déjà au ralenti en raison d’un problème structurel de compétitivité. Pour autant, le Brésil reste un marché porteur pour les entreprises françaises à condition de surmonter l’obstacle du protectionnisme : trouver un partenaire local ou s’implanter sont la voie royale. Voici analyses, témoignages et avis d’experts sur le mode d’emploi. Au cours des dernières semaines, l’image de solidité des grands pays émergents, et notamment du Brésil, a été sérieusement écornée. La monnaie brésilienne, le real, a décroché par rapport au dollar, suite au changement de cap de la politique monétaire américaine dans un sens restrictif. Mais, au Brésil, un phénomène de nature politico-sociale est venu s’ajouter aux turbulences monétaires : les manifestations organisées dans les principales villes brésiliennes en juin 2013 afin de demander une amélioration des services publics (transports urbains, santé et éducation) et dénoncer la corruption de la classe politique « Les Brésiliens ont dit tout haut ce qu’ils pensaient tout bas » affirme Christian Déséglise, directeur d’HSBC...

Il vous reste 85% de l'article à lire
Ce dossier est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité et contient 12 articles
Brésil, si protectionniste, mais si attrayant
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Ce dossier : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres