En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Dossier

Dossier Gabon 2015
2 juillet 2015

Gabon : émirat à l’épreuve de la chute des cours de l’or noir

© D.R.

Plus que jamais le Gabon va devoir compter sur les investisseurs étrangers et les bailleurs de fonds internationaux. En cause, la baisse des prix du pétrole, alors même que la production stagne. Certains projets, néanmoins, avancent dans les télécommunications, le transport ferroviaire ou le ciment.   Le Gabon au ralenti et qui bouge. Pour aussi paradoxal que puisse paraître ce jugement, il reflète, pourtant, la difficile équation à laquelle est confrontée la patrie d’Ali Bongo, le président de la République ayant promis à ses concitoyens que le Gabon parviendrait à l’émergence d’ici 2025. Jusqu’à présent, on pouvait penser que bon an mal an, l’investissement allait gagner du terrain sous l’impulsion conjointe de l’État, des investisseurs, locaux et étrangers, et des établissements de financement internationaux. Mais voilà que la chute des cours de l’or noir a mis à mal les finances de l’Émirat africain. Ce qui se traduit par une réduction du budget public d’investissement, laissant comme seules perspectives des opérations en PPP (partenariat public-privé) et sur fonds multilatéraux. Mais là encore, Libreville doit trouver un accord avec les bailleurs de fonds internationaux. « Or, si des projets sont bien identifiés,...

L'accès à ce dossier en ligne est protégé
Gabon : émirat à l’épreuve de la chute des cours de l’or noir
Il vous reste 86% de l'article à lire
Ce dossier contient 3 articles.