Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Monkey Business-Fotolia.com
Entreprises & secteurs

Malgré la crise sanitaire, le commerce agroalimentaire des pays de l’Union européenne est resté dynamique au cours du premier semestre 2020, selon le dernier rapport mensuel de la Commission, publié le 13 novembre (voir le document attaché à cet article).

Entre janvier et juillet 2020, les exportations de l’UE 27 ont ainsi atteint 105,5 Mds euros (soit une augmentation de 2,1 % par rapport à la même période en 2019), tandis que les importations ont atteint 72,6 Mds euros (+ 1,7 %). En conséquence, pour les sept premiers mois de 2020, l’excédent des exportations agroalimentaires s’est élevé à 32,9 milliards d’euros, ce qui représente une hausse de 3 %.

La Chine est restée la première destinataire de ces exportations agroalimentaires. L’augmentation des ventes de viande porcine, de blé, d’abats et d’aliments pour nourrissons a entraîné une croissance de 2,55 Mds euros par rapport à la même période en 2019. Les exportations de l’UE, notamment d’orge et de blé, ont également enregistré de fortes performances dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), en particulier en Arabie saoudite, au Maroc et en Algérie. Les exportations agroalimentaires de l’UE vers la Suisse et l’Ukraine ont elles aussi augmenté. En ce qui concerne le Royaume-Uni, la valeur des importations vers l’UE a chuté de 927 millions d’euros et celle des exportations vers le marché britannique de 359 millions d’euros.

Les spiritueux et liqueurs, les pâtes alimentaires et les pâtisseries ainsi que le chocolat et les confiseries figurent parmi les principales catégories de produits ayant enregistré des baisses. Les exportations ayant connu les plus fortes augmentations sont la viande porcine et le blé, suivies des céréales secondaires et des huiles de colza et de tournesol.

monitoring-agri-food-trade_july2020_en
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >