Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Les documents justificatifs de l’origine dans les relations préférentielles

En règle générale, la certification de l'origine dans les échanges entre la Communauté et les pays ayant conclu avec elle des accords préférentiels (voir accords CE/pays tiers, n° 4-0000 et suivants de l'ouvrage) résulte de la présentation, aux autorités douanières du pays importateur, d'un certificat de circulation EUR 1 visé par la douane du pays exportateur ou, en cas d'application d'un cumul pan-euro-méditerranéen d'origine, d'un certificat de circulation "EUR-MED" visé de la même façon. Nous verrons toutefois qu'il existe, dans des conditions précises et en fonction des accords, une solution alternative particulièrement intéressante pour les opérateurs appelés à renouveler fréquemment leurs expéditions ou pour ceux qui procèdent à des envois de faible valeur : la déclaration d'origine apposée par l'exportateur sur la facture commerciale (ou sur tout autre document commercial d'accompagnement). Cette solution qui nécessite, dans la plupart des cas, un agrément préalable des douanes, est appelée à se généraliser et deviendra peu à peu obligatoire dans un contexte de suppression à terme des justificatifs traditionnels (le nouvel accord UE/ Corée du Sud contient d’ores et déjà cette obligation). Un tableau récapitulatif situé...

L'accès à la totalité de l'article (1875 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 2.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres