Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© AzmanL-istock

UE / Royaume-Uni : les nouveaux accords expliqués aux sénateurs par M. Barnier

18 février 2021


Si vous  n'avez rien compris aux nouveaux accords commerciaux entre l'Union européenne (UE) et le Royaume-Uni, notamment le fameux compromis sur l'Irlande, c'était l'occasion à ne pas manquer. Michel Barnier, le négociateur en chef sur le Brexit, côté européen, était auditionné au Sénat français ce mardi 16 février pour faire le point sur ces accords signés après 4 ans de négociations laborieuses. Voici ce que l'on en a retenu. « Comme tout divorce il provoque des conséquences graves, nombreuses », et ce dans tous les domaines, « souvent sous-estimées et mal expliquées », a admis le conseiller spécial de la Présidente de la Commission européenne. Dès le début des pourparlers l’objectif fut donc de « remettre de la certitude là où le divorce crée de l’incertitude ». L’ex. ministre de l’Agriculture et de la pêche de Nicolas Sarkozy est ensuite longuement revenu sur l’architecture particulière des deux accords scellés entre Bruxelles et Londres. L’accord de divorce : la nouvelle frontière irlandaise Le premier sert d’abord à « institutionnaliser le divorce », dans un traité de 1200 pages, qui revient point par point sur les termes de la séparation. Principal problème soulevé par le négociateur en chef :...

L'accès à la totalité de l'article (1136 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé