fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

ICC France : P. Polman veut plus de développement durable dans le business

19 septembre 2019


« Climate emergency », « severe moral crisis » : c’est du « rôle crucial que l’ICC peut jouer » pour faire en sorte « que le commerce marche pour les peuples et la planète » que Paul Polman, président de la Chambre de commerce internationale (ICC) a choisi de parler dans son intervention en clôture de la dernière assemblée générale du comité français de cette institution, ICC France. Un discours militant et pas si fréquemment entendu dans l’enceinte de cette institution internationale privée, dont le siège est à Paris. En première ligne pour défendre la libéralisation des échanges contre le protectionnisme, plutôt perçue comme servant les intérêts des grands groupes multinationaux,  l’ICC compte 45 millions de membres dans le monde, via ses comités nationaux. Son rôle depuis un siècle, sous l’influence surtout des anglo-saxons, a été en effet d’abord de promouvoir le libéralisme des échanges commerciaux, certes régulés par des règles et bonnes pratiques privées dans le commerce international, qu’il s’agisse de contrats, techniques bancaires  ou d’arbitrage. « Nous avons besoin de nous tourner vers des modèles à plus long terme » Y intégrer la prise en compte de l’environnement et du bien être des...

L'accès à la totalité de l'article (1377 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
ICC P Polman September Speech
Contenu associé