fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

France / Chine : E. Macron en chef de file de l’Europe et des intérêts français

11 janvier 2018


En visite d’État en Chine du 8 au 10 janvier, Emmanuel Macron aura réussi son pari d’apparaître comme un partenaire qui compte aux yeux de son homologue Ji Xinping. Sinon, comment comprendre qu’au dernier jour du voyage présidentiel, Pékin ait annoncé  une commande de 184 Airbus A320, laquelle n’était pas prévue ? Ce grand contrat, qui avoisinerait les 15 milliards d’euros (prix catalogue), permet au chef d’État français de repartir la tête haute après avoir obtenu ce succès sur un marché d’excellence planétaire, alors que quelques mois plus tôt, la Chine avait commandé 140 Airbus à l’Allemagne et 300 Boeing aux États-Unis. Car, aujourd’hui, l’Occident est en panne de leadership : Donald Trump est un président américain jugé instable et isolationniste et Angela Merkel n’est pas encore parvenue à former le nouveau gouvernement. Pékin a ainsi pris acte du vide laissé par les États-Unis et l’Allemagne et fort opportunément occupé maintenant par Emmanuel Macron, qui se présente volontiers comme un leader européen. Le contrat aéronautique géant en est un signal. Les projets d’avenir : climat, Routes de la Soie, investissements Durant son séjour, Emmanuel Macron a su plaire, en réservant les droits de l’homme aux...

L'accès à la totalité de l'article (1609 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé