fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

J. de Larosière et N. Jijakil : « L’Europe n’a pas d’autres choix que de jouer la carte du libre-échange »

En marge du forum annuel sur le commerce international du groupe belge d’assurance-crédit Credendo, qui s’est tenu le 7 décembre à Bruxelles*, Jacques de Larosière, ancien gouverneur de la Banque de France et directeur général du FMI, et Nabil Jijakil, directeur général et porte parole de Credendo, ont accepté de livrer en exclusivité au Moci leur point de vue sur la menace protectionniste venue d’outre-Atlantique et d’outre-Manche. À l’heure où l’Europe célèbre un accord de libre-échange historique avec le Japon** tandis que l'OMC vient de vivre un échec lors de la dernière réunion ministérielle de Bueno Aires et que le Congrès américain planche sur une réforme fiscale préoccupante pour les intérêts commerciaux de ses partenaires, cet entretien croisé entre deux Européens convaincus apporte un intéressant éclairage sur les enjeux du moment.   Jacques de Larosière (à gauche), Nabil Jijakil (à droite)   Le Moci. Quelle est la réalité de la montée du protectionnisme au-delà des discours, notamment de Donald Trump, quels sont les facteurs de risque à cet égard ? Jacques de Larosière. Il faut distinguer le statique de la dynamique. Statiquement, l’administration Trump n’a pas eu le temps de bouger le système de...

L'accès à la totalité de l'article (1787 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
J. de Larosière et N. Jijakil : « L’Europe n’a pas d’autres choix que de jouer la carte du libre-échange »
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >