fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Aides à l’export : incertitude sur le sort qui sera réservé à l’Adepta dans la réforme

15 février 2018


Comme Le Moci l’avait annoncé dans sa Lettre confidentielle du 1er février (LC n° 269), François Burgaud, président de l’Association pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agroalimentaires (Adepta), et Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, se sont rencontrés le 2 février, à la demande du premier. Un rendez-vous que le patron de l’Adepta attendait impatiemment depuis plusieurs semaines. En fait, l’inquiétude règne à l’Adepta, depuis que le dirigeant de Business France a remis le 10 novembre 2017 à ses ministres de tutelle un rapport, intitulé « Team France », sur la refonte du dispositif public de soutien à l'export. Dans ce rapport de près de 140 pages, plus connu sous le nom de « rapport Lecourtier », il est en effet proposé que les manifestations dont s'occupe l’Adepta soient transférées à Business France. Un souhait qui, s’il était satisfait, assure-t-on à l’Adepta, mènerait à la disparition à terme de cette association spécialisée dans la promotion à l'export des agroéquipements français. Pas question de faire disparaître l'AdeptaLors de la réunion du 2 février, Christophe Lecourtier aurait défendu sa proposition au nom d’une meilleure efficacité. Il...

L'accès à la totalité de l'article (659 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé