fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Union européenne   •   Commerce   •   G7 Biarritz   •   Diplomatie économique   •   France   •   Commerce extérieur   •   Cian   •   Afrique   •   Brexit   •   Accord de libre-échange   •   
19 novembre 2018

Malaisie / Libre-échange : Kuala Lumpur craint la guerre États-Unis et Chine

© F. Pargny

Chine, Singapour, États-Unis, Japon, Thaïlande, Taïwan, Hong Kong, tels sont principaux partenaires commerciaux de Malaisie. Ces sept pays ont ainsi contribué à plus de 60 % de ses échanges pendant les huit premiers mois de l’année, sur un total supérieur à 259 milliards d’euros.

On peut comprendre notamment que Kuala Lumpur soit particulièrement attentif aux tensions entre Washington et Pékin. L’ex-Empire du Milieu a représenté à lui seul une part de 16,76 % et le pays de l’Oncle Sam, un peu moins de la moitié à 8,24 %.

« Pour l’instant, c’est encore trop tôt, nous ne sommes pas à la fin d’un cycle, mais à long terme, nous sommes évidemment inquiets », ne cachait pas le secrétaire général du ministère du Commerce et de l’industrie (Miti), Datuk Isham Ishak (notre photo), en réponse à une question du Moci sur la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 304
diffusée le 15 novembre 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >