fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Union européenne   •   Commerce   •   Afrique   •   Brexit   •   Cian   •   Accord de libre-échange   •   OMC   •   Guerre commerciale   •   Rapport   •   Risques politiques   •   
24 mai 2019

Brexit / France : les douaniers ont mis fin à leur grève du zèle

© bluedesign

Les derniers épisodes des feuilletons de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et du Brexit, côté britannique, nous auraient presque fait oublier la grève du zèle des douaniers français, déclenchée le 4 mars, et qui a perturbé les échanges de marchandises et les voyages entre la France et le Royaume-Uni durant près de deux mois et demi. Elle est aujourd’hui terminée, à la suite d’un accord trouvé entre les syndicats et le ministère de l’Action et des comptes public, le 17 mai dernier.

D’après un communiqué du ministère, l’accord, qui prévoit notamment une augmentation des primes versées aux 17000 agents des douanes, a été signé par l’ensemble des syndicats. Une première proposition du ministre Gérard Darmanin avait été rejetée par les syndicats mi-mars. Le nouvel accord propose une enveloppe plus importante  (17 millions annuels à terme au lieu de 14 millions proposé initialement), mais dont la mise en œuvre sera étalée sur les deux prochaines années, ainsi qu’une revalorisation des heures de nuit.

Il prévoit qu’à compter du 1er novembre 2019, sera mise en œuvre une revalorisation de l'allocation complémentaire de fonctions (ACF) d'environ 50 euros nets par mois pour les agents de la branche des opérations commerciales et de l'administration générale et de l'indemnité de risque d'environ 50 euros nets par mois pour les agents de la branche surveillance. A compter du 1er juillet 2020, une augmentation complémentaire portera ces montants à 57 euros nets mensuels pour l'ACF et pour l'indemnité de risque et au 1er juillet 2021 une dernière augmentation portera ces montants à 63 euros nets mensuels pour l'ACF et 65 euros nets mensuels pour l'indemnité de risque.

En conséquence, les agents ont cessé leur mouvement de grève du zèle.

Desk Moci

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >