Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© ATR
Entreprises & secteursPays & marchés

Après Airbus, qui a signé un accord avec l'Iran portant sur l'acquisition de 118 appareils, le constructeur européen d'avions régionaux ATR (issu du groupement formé par Airbus Group et le groupe industriel italien Finmeccanica) profite lui aussi des retombées de la visite en France du président iranien Hassan Rohani. ATR a en effet signé, ce 1er février, à Téhéran, avec la compagnie nationale iranienne Iran Air un accord pour la fourniture d'un maximum de 40 ATR 72-600 de dernière génération, dont le montant total est évalué à un milliard d'euros. Ce protocole d'accord porte sur une commande ferme pour 20 appareils assortie de 20 options.

La signature entre Farhad Parvaresh, président d’Iran Air (à gauche sur la photo) et Patrick de Castelbajac, président exécutif d’ATR, fait suite à des discussions commerciales intenses ayant eu lieu ces derniers jours à Rome et à Paris, à l’occasion de la visite officielle du président iranien Hassan Rohani et du ministre des Transports iranien Abbas Ahmad Akhoundi.

« Dans le cadre de ces négociations, les États italien et français ont joué un rôle important pour aboutir à la signature de cet accord à travers la participation de leurs agences de crédit export, respectivement Sace et Coface », précise ATR dans un communiqué.

« Nous sommes honorés de participer à cette nouvelle ère en Iran en fournissant à la compagnie nationale des avions qui vont fortement contribuer à renforcer et dynamiser le transport aérien à travers le pays », s'est réjouit Patrick de Castelbajac.

V. A.

Pour prolonger :
Iran / France : Paris engrange les promesses de contrats
Iran / Crédit export : accord pour la réouverture des garanties publiques par Coface

France / Iran : Manuel Valls et Hassan Rohani délivrent au Medef un message politique… et économique

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >