Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Jens-Fotolia.com
Entreprises & secteurs

C'est un fait méconnu mais la France abrite encore des activités industrielles diversifiées et plutôt très exportatrices dans le domaine de la conception et de la production de machines et machines-outils et des technologies et logiciels qui vont avec. En témoigne le premier rapport sur les chiffres clés * de la filière des fabricants et concepteurs de machines et technologies de production, que vient de publier leur syndicat, le Symop. Ce dernier, affilié à la Fédération des industries mécaniques (FIM) et également membre fondateur de l'Alliance pour l'industrie du futur.

Quelque 70 % des machines fabriquées en France sont exportées

On est certes loin des chiffres records de l'aéronautique ou de la construction navale, mais les performances sont parfois plus qu'honorables. Cette filière des logiciels, machines et outillages industriels pèse un chiffre d'affaires global de 10,1 milliards d'euros (Mds EUR) en 2015, et les 3800 entreprises qui en font partie emploient sur le sol français de l'ordre de 38000 personnes. Les secteurs industriels qui forment ses débouchés sont diversifiés : industrie mécanique en générale, aéronautique, automobile, ferroviaire, naval, énergie, luxe, santé, agroalimentaire, papier, bois, BTP, chimie et plasturgie.

Quelque 70 % des machines fabriquées en France sont exportées, avec les principaux clients principalement en Europe (Allemagne, Italie, Belgique, Royaume-Uni, Pays-Bas, Espagne, notamment), mais aussi en Chine et aux Etats-Unis et dans le reste du monde, notamment les pays émergents.

Des progressions de 2 à 14 % pour les secteurs les plus en forme

Dans un contexte marqué par le ralentissement économique à l'échelle mondial, les performances export des différents secteurs ont été contrastées en 2015, selon ce rapport, mais l'on constate qu'il n'y a pas eu d'effondrement. A noter également que le secteur robotique, affilié au Symop, est plutôt importateur : très dynamique en France, aucun chiffre export n'est indiqué dans le document.

Les secteurs qui ont souffert à l'export
-Machines outils : avec 769 M EUR (sur un chiffre d'affaire global de 1050 M EUR), les exportations ont légèrement reculé (-0,8 %). Les trois premiers marchés sont la Chine (13 %), l'Allemagne (11 %) et le Royaume Uni (7 %).
-Accessoires et outillages mécaniques : les exportations sont en léger recul (-0,4 %) pour atteindre 608 M EUR, soit près de la moitié du CA du secteur (1207 M EUR). L'Allemagne (21 %), les Pays-Bas (13 %) et la Belgique ont été les trois premiers pays clients.
-Machines d'imprimerie : les exportations ont reculé de 1,6 % en 2015, à 157 M EUR (sur une facturation totale de 491 M EUR). Ses trois premiers marchés ont été les Etats-Unis (23 %), l'Allemagne (12 %) et l'Espagne (7 %).
Les secteurs qui ont été en forme à l'export
-Machines et systèmes d'assemblage : avec 186 M EUR d'exportations (sur un CA de 719 M EUR), le secteur affiche une progression de 9 % à l'export. L'Allemagne (26 %), la Chine (16 %) et les Etats-Unis (14 %) sont ses trois premiers marchés.
- Matériels et produits de soudage : avec 308 M EUR (sur une facturation totale de 449 M EUR), le secteur a progressé de 3,2 % à l'export. Ses trois principaux débouchés sont l'Italie, l'Allemagne et la Belgique.
-Machine-outils bois : avec 52 M EUR à l'export (sur un CA de 315 M EUR), il progresse de 4 % avec ses trois premiers marchés en Allemagne (21 %), Turquie (7 %) et Etats-Unis (6 %).
-Machine de fabrication et transport papier-carton : très dynamique à l'export en 2015, avec + 13,6 %, ce secteur exporte la quasi-totalité de sa production (425 M EUR d'export)
-Machines d'emballage et conditionnement : avec 414 M EUR (sur un CA global de 873 M EUR), ce secteur a enregistré une hausse de 2,2 % de ses exportations. Bonne performance alors que ses trois premiers marchés ont été les Etats-Unis (11 %), l'Algérie (6 %) et le Royaume6Uni (6 %).
Quoiqu'il en soit, de quoi bousculer quelques idées reçues.
C.G
*Pour prolonger :
Le rapport sur les chiffres clés 2016-2017 du Symop est téléchargeable sur notre site au lien suivant : Machines / Export : les chiffres clés de la filière selon le Symop
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >