fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© alexandro900-Fotolia.com
AidesFinance & assurance

Le financement à l’export, c’est aujourd'hui en France une corne d’abondance, à condition d’avoir le mode d’emploi et le sens de l’orientation ! Telle est l’une des principales conclusions concrètes à retirer du rapport sur « le financement de l’exportation et de la conquête de l’international » publié le 10 septembre par l’Observatoire du financement des entreprises (OFE) de la Médiation du crédit. Dans un rapport de 110 pages livrant un panorama exhaustif de l’offre de financement et de garanties proposées actuellement par les acteurs privés (banques, assureurs-crédits) et publics (États, régions, Bpifrance…), l’OFE estime que la gamme est « complète » mais encore trop « complexe » pour les dirigeants de PME. Et il livre sept recommandations dont certaines plutôt innovantes, pour améliorer cette situation.

Abondante, la gamme disponible sur le marché couvre en effet l’ensemble des besoins des entreprises, de celles qui exportent des biens de consommation qui se payent à court terme (3 à 6 mois de délais de paiement) à celles qui sont sur de grosses opérations de fournitures de biens d’équipements en passant par le financement du fonds de roulement lors des phases de développements...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 295
diffusée le 13 septembre 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >