fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Ch. Gilguy
AidesEntreprises & secteursPays & marchés

À trois jours de l’ouverture d’une semaine des ambassadeurs au cours de laquelle le commerce extérieur occupera une place particulière après les mauvais chiffres du premier semestre, le principal opérateur de l’État en matière d’accompagnement à l’international, Business France, a donc enfin ses deux têtes : comme la Lettre confidentielle du Moci l'avait anticipé*, les administrateurs de cet EPIC (établissement public à caractère industriel et commercial) dédié à l’internationalisation des entreprises, ont donné le 24 août après-midi un avis favorable à la candidature de l’homme d’affaires Pascal Cagni à la présidence non exécutive du conseil d’administration et à celle de l’ambassadeur Christophe Lecourtier à la direction générale exécutive.

Un tandem proposé par les trois ministres de tutelle de l'opérateur, Jean-Yves Le Drian (Europe et affaires étrangères), Bruno Le Maire (Économie et finances) et Jacques Mézard (Cohésion des territoires). Bien que ces nominations doivent être encore officialisées par un décret du président de la République pris en conseil des ministres –sans doute interviendra-t-il la semaine prochaine- les trois ministres se sont félicités de la nouvelle dans un communiqué commun publié dès le 24 août en fin de journée, saluant l’arrivée « d’un tandem sélectionné à la suite d’un processus de recrutement ouvert qui a permis de faire émerger des profils diversifiés et complémentaires, et dont l’expérience et les compétences en matière de développement international sont reconnues de tous ».

« Un contexte d'optimisation des dispositifs de soutien public »

Le choix d’un véritable entrepreneur international pour prendre la tête d’un conseil d’administration plus actif devrait être bien accueilli par les milieux d’affaires français. « C’est plutôt positif » nous a confirmé à l'issue du conseil Alain Bentéjac, le président des conseillers du commerce extérieur (CCE), qui assurait la présidence de séance. Ce changement a été permis par une réforme de la gouvernance des établissements publics qui interdit, depuis le 1er juin, aux élus de présider leurs conseils d’administration**.

Le fait que Pascal Cagni, fondateur du fonds d'investissement basé à Londres et Paris CA Ventures soit CCEF lui-même est plutôt un point supplémentaire à son actif pour sa nouvelle fonction. Le nouveau président, issu du secteur du numérique cher au nouveau président français et à son gouvernement, aura en effet un rôle plus actif dans les activités de l’agence, notamment pour son pôle « invest », l’un des deux secteurs d’activité de Business France avec le pôle « export » (services d'accompagnement). « Il sera notamment amené à exercer une fonction de représentation de l’agence pour prendre une part active à la promotion et à la valorisation de la France comme terre d’accueil des investissements internationaux et pour entretenir des contacts permanents et de haut niveau avec des investisseurs étrangers », précise le communiqué ministériel.

De son côté, grand serviteur de l’État expérimenté, l’ancien directeur général de Ubifrance –ancêtre de Business France- et actuel ambassadeur de France en Serbie sera, lui, « en charge de la direction exécutive de l’agence ». Son expérience au cœur de l'appareil d'État et dans le dispositif public du commerce extérieur est de nature à rassurer les partenaires de Business France, tout comme ses 1 500 agents. Le communiqué ne donne pas de détails sur ses missions mais il précise qu’elles lui seront confiées « dans un contexte d’optimisation des dispositifs de soutien public à l’export, instruments clés pour accompagner la stratégie de conquête des entreprises françaises », une confirmation que l'on attend que le dispositif évolue.

N’est pas encore tranché non plus, semble-t-il, le choix de qui des deux endossera le titre d’ambassadeur aux investissements internationaux, qui va avec la mission de représentation auprès des investisseurs internationaux et que portait sa prédécesseure Muriel Pénicaud.

Vers une clarification des feuilles de route

Quelles seront leurs feuilles de route ?

Le patron du Quai d’Orsay, Jean-Yves Le Drian, et son secrétaire d’État, Jean-Baptiste Lemoyne, pourrait en clarifier quelques grandes lignes au cours de la semaine des ambassadeurs. Celle-ci s’ouvre ce lundi 28 août, au Centre de conférence du ministère de l'Europe et des affaires étrangères, par le désormais traditionnel « speed dating » ambassadeurs / entreprises (#1ambassadeur1entrepreneur) qui, selon le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, va franchir cette année de nouveaux records de fréquentation avec 420 PME de toute la France inscrites pour 1 610 rendez-vous one to one avec 172 ambassadeurs et chefs de postes (sur notre photo, une vue de l'édition 2016). Les représentants des grands partenaires de l'accompagnement export -Business France, Bpifrance, CCI, OSCI, etc.- seront également présents.

Le programme de cette semaine des ambassadeurs comportera par ailleurs des événements ouverts au public et des séminaires à huis clos, réservés aux seuls diplomates.

Pour le nouveau patron du Quai d’Orsay, ce rendez-vous annuel, qui permet de donner leur nouvelle feuille de route aux ambassadeurs, sera une première pour lui en ce début de mandature. Une occasion de clarifier la nouvelle politique étrangère. Les priorités de la diplomatie économique y tiendront une bonne place, comme en témoigne, outre les rencontres ambassadeurs / entreprises, cette visite des ambassadeurs programmée le 31 août à la Station F, premier incubateur de startups du numérique européen basé à Paris, à laquelle assistera le ministre.

« Il va s’impliquer fortement sur le sujet commerce extérieur dans les semaines à venir » confirme-t-on au Quai d’Orsay. Jean-Yves Le Drian s’est déjà publiquement prononcé pour une évolution du dispositif public de soutien à l’export vers plus de simplicité et d’efficacité, grâce à une meilleure entente avec les Régions et les autres partenaires de « l’Equipe de France » à l’export, en France comme à l’étranger. Les nouveaux dirigeants de Business France devront s’atteler à faire des propositions.

Signe de la priorité forte accordée par le ministre à cette question : le 28 août, avant de lancer officiellement le « speed dating » avec son secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne, le ministre déjeunera à huis clos avec sept représentants d’entreprises participantes, pour recueillir leur point de vue et tester le sien « en direct, sans filtre ». Et le 30 août, à sa demande, Jean-Baptiste Lemoyne présidera un déjeuner débat avec des ambassadeurs et les principaux dirigeants des acteurs de cette « Equipe de France » de l'accompagnement à l’export (Business France, Bpifrance, CCI, OSCI, CCEF, etc.) sur le thème de « l’optimisation de l’Equipe de France ».

Christine Gilguy

*Business France/ Gouvernance : un binôme de managers public-privé pour conduire le changement
**Accompagnement / Export : Business France se cherche aussi un ou une président(e)

Pour en savoir plus :
Le programme de la Semaine des ambassadeurs est en ligne au lien suivant : www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/evenements-et-actualites-du-ministere/semaines-des-ambassadeurs/semaine-des-ambassadeurs-2017-28-31-aout-2017/

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >