Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Rido-Fotolia.com
AidesFinance & assurance

Bpifrance va bientôt lancer, grâce à un accord de partenariat conclu avec le Fonds européen d’investissement (FEI), un nouveau produit de garantie, la Garantie de prêt France Num, destiné au financement de la transformation numérique des PME françaises, et particulièrement des très petites entreprises (TPE). 715 millions d’euros vont pouvoir ainsi être distribués à ces entreprises.

Selon Alain Godard, directeur général du FEI, cité par un communiqué de la Commission européenne, « l’accord entre Bpifrance et le FEI, garanti par la Commission européenne, apporte 715 millions d'euros de financements plus abordables aux entreprises françaises et ouvre de nouvelles opportunités pour les entreprises d'augmenter leur empreinte numérique ».

Concrètement, le FEI met à la disposition de la France une enveloppe de garantie qui sera gérée par Bpifrance et mise à la disposition des banques françaises pour garantir les prêts qu’elles accorderont aux PME et TPE. Cette enveloppe est fournie par l'initiative de numérisation dans le cadre du programme Compétitivité des petites et moyennes entreprises (Cosme) de la Commission européenne qui vise à améliorer l'accès au financement des PME.

Selon les précisions de Bpifrance, la Garantie de prêt France Num pourra couvrir 80 % des prêts dans la limite d’un plafond de 50 000 euros. Elle permettre un accès au financement sans obligation pour la PME de fournir des garanties matérielles supplémentaires.

« Les PME européennes ont besoin de notre soutien pour maîtriser la transformation numérique et s'intégrer pleinement dans les chaînes de valeur européennes et mondiales, a commenté Thierry Breton, commissaire européen chargé du Marché intérieur. C'est au cœur de la stratégie de l'UE en faveur des PME. Je salue l'initiative France Num qui renforcera les PME françaises dans la transition numérique, grâce au renforcement du programme Cosme et à l'avenir, au mécanisme européen pour la relance et la résilience et InvestEU ».

Pour Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, « la digitalisation des petites entreprises françaises est particulièrement cruciale pour s'adapter aux conditions créées par la crise Covid-19 et pour rebondir (…) Ce nouveau produit, déployé par nos partenaires bancaires, va aider les PME à accélérer leur transformation en apportant un financement immédiat pour renforcer leur présence en ligne, digitaliser les relations avec ses partenaires, voire améliorer le télétravail… »

Thomas Courbe, directeur des Entreprises au ministère de l’Economie, des finances et de la relance, confirme : « Avec la nouvelle garantie France Num, les banques pourront offrir aux PME le soutien dont elles ont besoin pour devenir plus numériques. Trop d'entreprises abandonnent leurs projets de devenir ces jours-ci pour des raisons financières. En levant cette contrainte, la garantie France Num contribuera au plan d'urgence pour la digitalisation des entreprises lancé le 10 novembre, pour accélérer ces projets qui doivent se concrétiser ».

A suivre…

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >