fbpx s

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Politique communautaire des normes et réglementations techniques

En 1985, le Conseil des Communautés a pris une décision politique majeure afin d'accélérer la construction communautaire : il a confié à la normalisation européenne un rôle moteur dans l'éradication des entraves techniques aux échanges. La résolution du Conseil du 7 mai 1985 concernant "une nouvelle approche en matière d'harmonisation technique et de normalisation" a révolutionné le rapprochement des législations relatives aux produits. 1. Rappel juridique de la normalisation communautaire Pendant longtemps les entraves techniques aux échanges étaient réputées conformes au traité de Rome : la Commission estimait que les normes ne constituaient pas "des mesures d'effet équivalent à des restrictions quantitatives" visées à l'article 30 du traité CE consolidé dès lors qu'elles se limitaient à l'obligation pour les produits importés, de respecter les dispositions imposées aux produits nationaux. L'article 30 du traité CE consolidé prévoit par ailleurs des dérogations à la libre circulation des marchandises justifiées pour des raisons de moralité publique, ordre public, protection de la santé (clause de sauvegarde). Aussi pour protéger leur marché national les Etats membres étaient tentés d'imposer leurs normes nationales et de se prévaloir...

L'accès à la totalité de l'article (1587 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 2.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres