fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Vin / Covid-19 : une reprise des achats espérée en Pologne
© Terex - Fotolia.com

Vin / Covid-19 : une reprise des achats espérée en Pologne

4 juin 2020


Le marché du vin en Pologne, malgré le Covid-19, pourrait retrouver un peu d’allant. Et ce au moins pour trois raisons, expliquaient les experts invités par Business France et Vitisphère à un webinaire sur les économies d’Europe centrale et orientale, le 2 juin. La première raison est la fin du confinement. Depuis le 30 mai, les centres commerciaux et les restaurants sont à nouveau ouverts et les rassemblements sont autorisés jusqu’à 150 personnes en plein air. Mi juin, les vols devraient reprendre. Ensuite, la haute saison touristique arrive. Même si les Polonais consomment plus de spiritueux que de vin, il n’en reste pas moins que la consommation de vin se développe. S’agissant des importations, la valeur des spiritueux et des vins était équivalente, à un peu plus de 320 millions d’euros l’an dernier pour chaque catégorie. Enfin, depuis la crise mondiale de 2008, l’économie de ce pays de 38 millions d’habitants démontre une résilience à faire pâlir d’envie. Cette année, son produit intérieur brut ne devrait diminuer encore que de 4,6 %, soit un niveau bien inférieur à ses voisins comme la Roumanie (- 6 %), l’Ukraine (- 7 %) ou encore la République tchèque (- 7,6 %). Hausse des ventes de détail « Pendant le confinement, les...

L'accès à la totalité de l'article (841 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé