Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

UE / Mercosur : les négociations commerciales au point mort

7 mars 2019


Rien ne va plus entre l’Union européenne (UE) et les quatre pays du Mercosur. Alors qu’une nouvelle session de pourparlers sur le projet d'accord de libre-échange doit avoir lieu à Buenos Aires la semaine du 11 mars, les deux blocs semblent afficher des positions de plus en plus divergentes. « Nous ne sommes pas plus proches d’un accord qu’il y a un an. Parce que les pays du Mercosur ont fait machine arrière sur certains produits sur lesquels nous étions parvenus à un accord en 2017 », a commenté Phil Hogan, le commissaire européen à l’Agriculture, interrogé par l’agence Reuters en marge du Salon international de l’agriculture (SIA) à Paris. Imputant la responsabilité du blocage à la partie adverse, il appelle les quatre pays du bloc -l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay - à « faire des concessions » lors du prochain round de discussions. « Nous verrons alors si l'attitude des pays du Mercosur est de conclure un accord en 2019, s'ils sont sérieux ou non », a précisé Phil Hogan. Blocage sur sept dossiers… au moins Mais les questions en suspens sont nombreuses et les espoirs de mener à terme ces négociations entamées en 1999, soit il y a...

L'accès à la totalité de l'article (581 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé