Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

UE / Filtrage des investissements : le nouveau mécanisme européen sur les rails

20 décembre 2018


Le 11 décembre 2018, le Parlement européen a adopté le compromis trouvé entre les États membres en matière de filtrage des investissements étrangers dans l’Union européenne (UE). Le Conseil européen devrait, à son tour, adopter le texte en mars 209, ce qui permettrait d’envisager sa mise en vigueur fin avril-début mai. La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström s’est félicitée de la mise en place d’un cadre « qui protégera nos actifs, technologies et infrastructures critiques de risques potentiels pour la sécurité liés aux investisseurs étrangers, tout en maintenant l'Europe ouverte au monde des affaires ». Se protéger, une prise de conscience progressive Le cheminement de ce dispositif est la preuve d’un changement de perception chez les Vingt-huit, où l’accueil des investissements extérieurs y a toujours été considéré comme relevant de la  souveraineté nationale. A cette raison, s’ajoutait le fait que la moitié d’entre eux, généralement les plus grands,  disposaient déjà de leurs propres mécanismes nationaux de filtrage. Le basculement des États membres est intervenu après le rachat fin 2016 du fabricant allemand de machines-outils Aixtron par un investisseur chinois. « Les États membres, explique-t-on...

L'accès à la totalité de l'article (776 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé