fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Focus Oman / Stratégie Vision 2040 : le sultanat veut ouvrir son économie au secteur privé

7 février 2019


Oman, discret sultanat du Golfe, serait prêt à donner au secteur privé local et aux investisseurs étrangers un rôle central dans l’économie. Tel est le message délivré aux 2 500 représentants de l’économie et de la société civile, assistant à Mascate, les 27 et 28 janvier, à la conférence internationale sur le nouveau plan stratégique Vision 2040, auquel le Moci a pu assister. Si tel était le cas, ce serait un tournant majeur dans un pays où l’État est omniprésent dans l’économie, le secteur privé lui-même dépendant des commandes publiques. Le gouvernement du sultan Qabous Al Saïd n’en est pas à son premier plan stratégique. Il a même été le premier dans le Golfe à se doter d’un tel instrument, avec la Vision 2020, en 2015. Mais aujourd’hui, à l’heure des grandes transitions (énergétique, numérique, environnementale…), Oman a un besoin urgent de sortir de sa dépendance au pétrole et au gaz. La nécessité est d’autant plus grande que le pays n’est pas aussi riche en hydrocarbures que ses grands voisins l’Arabie Saoudite ou les Émirats arabes unis. En outre, la précédente stratégie Vision 2020, avec ses priorités sectorielles (industrie, tourisme, pêche-aquaculture, mines, logistique), et le Programme national de...

L'accès à la totalité de l'article (1554 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé