fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Mobilité internationale des étudiants : la Cour des comptes critique le manque de gouvernance

24 octobre 2019


Le suivi de la mobilité des étudiants français poursuivant leurs études dans un pays à l’étranger souffre de nombreuses lacunes voire d’incohérences. C’est le constat dressé par la Cour des comptes dans son rapport de 247 pages sur la mobilité internationale des étudiants, français et étrangers accueillis en France, publié mi-septembre. Elle pointe « un système de gouvernance insatisfaisant » tant au niveau des établissements d’enseignement supérieur qu’au niveau de l’État. L'enquête fait la lumière sur une série de carences aussi bien dans le système de la mobilité dite « sortante », qui bénéficie aux étudiants français passant une période d’études à l’étranger, que de la mobilité « entrante », relative aux étudiants internationaux qui viennent étudier en France. Dans son rapport, l’institution présidée par Didier Migaud formule ainsi des recommandations pour améliorer le pilotage de ces mobilités. Voici les principales tendances dégagées par ce rapport. 1./ Un pilotage de la mobilité internationale trop dispersé Sur le plan national, les méthodes de gouvernance des politiques de mobilité étudiante sortante comme entrante souffrent d’une « grande dispersion » selon la Cour des comptes. Au niveau...

L'accès à la totalité de l'article (1494 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé